Bagnols-UzèsCulture

GARD Le festival des Chapelles, une découverte du terroir en musique

Organisateurs et partenaires du Festival des chapelles, à l'orée de cette nouvelle édition (Photo : Laure Leflamand / Objectif Gard)
Organisateurs et partenaires du Festival des chapelles, à l’orée de cette nouvelle édition (Photo : Laure Leflamand / Objectif Gard)

Une virée de chapelles en chapelles qui offre un accès privilégié à la culture. L’association « Les voix Buissonnières » est à l’initiative de ce festival créé en 2018, qui se tiendra du 16 au 31 juillet. Au domaine de Sésane à Saint-Paul-les-Fonts, le festival se prépare autour d’une table, orchestré par la responsable du projet accompagné des représentants des villages. 

« Il faut que les gens du territoire bougent » lance Sylvie Sendra autour de la table. Membre de l’association et trésorière, elle soutient Elsa Pelaquier, directrice artistique de l’association et organisatrice de ce gros projet. « C’est beaucoup de travail mine de rien » témoigne la directrice. Elle explique qu’au début le festival se partageait entre deux chapelles, puis entre quatre. Le but a été de « s’échapper de ces quatre chapelles pour aller toucher un autre public » renchérit Sylvie. Dix chapelles à présent permettent à ce festival de faire découvrir la région aux touristes et aux locaux sur un territoire assez large. De Saint-Hilaire-d’Ozilhan à Rochefort-du-Gard jusqu’à Saint-Paulet-de-Caisson, Goudargues et Sabran, chaque village est mis à l’honneur grâce aux artistes et musiciens. 

Concerts, bal, ateliers, stage de chant… 

Des concerts sont proposés par des musiciens de styles et de genres différents. Musique baroque, avec l’ensemble Arianna, instruments à cordes avec le duo « Hors des Sentiers Battus » ou encore guitares, pierres tambours et eau pour le duo Sustrac-Barlier. L’imagination liée à la nature ainsi qu’à la musique offre une spécificité à ce festival gardois. Le quatuor Banelli chantera a capella, tandis que La Mossa, un groupe de cinq femmes sera accompagné de percussions. Bal O’Gadjo, un groupe de cinq musiciens clôture le festival avec un bal folk, un moyen de s’ouvrir davantage au monde en découvrant de nouvelles traditions. 

Les buffets, le foodtruck et les apéros accompagneront les concerts du festival. Pour conserver l’aspect découverte du monde, un concert de chant médiéval est proposé gratuitement à Goudargues le 17 juillet. De nouveau accessible à tous, le Quatuor Bonelli animera un atelier familial autour des chants des oiseaux à Pont-Saint-Esprit. Le but de ces ateliers « est d’aller à la rencontre des gens qui ne viendront pas au concert », conclut la présidente de l’association. 

Laure Leflamand

La billetterie s’effectue sur le site du festival (voir ci-dessous). Le pass festival propose trois places à 30 €. Autrement, en réservant le tarif plein s’élève à 12 € et pour les habitants de la commune où le concert à lieu : 10 € seulement. La place de concert est gratuite pour les enfants âgés de moins de 14 ans. Le jour du concert le tarif est de 15 € pour tout le monde. Plus d’informations : festivaldeschapelles.com

Thierry Allard

34 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité