A la une
Publié il y a 8 ans - Mise à jour le 11.12.2014 - elodie-boschet - 2 min  - vu 219 fois

ALÈS AGGLO Le cadeau de Noël de Max Roustan aux Saint-Hilairois

Le Conseil de communauté s'est tenu ce soir à l'Espace Cazot. photo Elodie Boschet/Objectif Gard

En conseil de communauté ce soir, on aurait pu s'attendre à quelques passes d'armes entre Max Roustan, président d'Alès agglomération, et Jean-Michel Perret, maire de Saint-Hilaire-de-Brethmas. Mais à quelques jours des fêtes de Noël, c'est le consensus qui a remporté la bataille.

Beaucoup l'attendaient, cette délibération numéro 18 portant sur le projet revisité de golf à Saint-Hilaire-de-Brethmas. Il s'agissait, pour les 88 élus communautaires, de se prononcer sur le dossier d'enquête préalable à la déclaration d'utilité publique du futur éco-site. Pour l'occasion, les opposants au projet avait fait le déplacement jusqu'à l'Espace Cazot pour brandir leurs banderoles du mécontentement avant le début des hostilités. Et les membres de l'association Saint-Hilaire durable, qui avaient transmis quelques jours plus tôt tout un panel de "questions embarrassantes" aux élus, ont patienté un peu plus d'une heure pour assister aux échanges entre les deux parties.

Au moment de délibérer, c'est donc sans surprise que Jean-Michel Perret s'adresse très poliment à Max Roustan : "La municipalité de Saint-Hilaire-de-Brethmas a bien pris connaissance de l'évolution du projet qui intègre désormais des éléments nouveaux. Toutefois, nous n'avons eu cette présentation que ce lundi 8 décembre et je pense que ce dossier doit faire l'objet de réflexions plus approfondies de notre part. Je vous demande donc, pour tout les Saint-Hilairois, de reporter cette délibération".

Pas de railleries en retour mais plutôt une approbation du président de l'agglomération : "Je propose à mes collègues d'ajourner cette délibération. Nous amenderons ce dossier s'il le faut encore. Mon souhait, ce n'est pas la bagarre, c'est de trouver un accord favorable pour la population de Saint-Hilaire et pour que l'agglo puisse investir sur ce projet. Laissons à Monsieur Perret le temps d'approfondir le dossier, restons dans le bon sens paysan". Une décision applaudie par le public et saluée par le maire de la commune.

Du côté de l'association Saint-Hilaire durable, c'est la "satisfaction mais aussi la surprise de voir que le travail mené a fini par payer", sourit Rémy Coulet le président. Une bonne nouvelle donc, car pour lui, "plus le projet tarde à venir, plus il est difficile à se mettre en place..."

Elodie Boschet

Elodie Boschet

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais