A la une
Publié il y a 3 ans - Mise à jour le 03.03.2019 - anthony-maurin - 3 min  - vu 674 fois

FAIT DU JOUR Le monde parallèle de Mang'anîmes s'ouvre à vous

Au Parc des Expos de Nîmes, la deuxième édition du salon du manga et de son univers est à découvrir ce dimanche de 9h à 18h.
Le public sait être attentif... (Photo Anthony Maurin).

Sage précaution que de savoir où l'on va ! (Photo Anthony Maurin).

Mang'anîmes organise sa deuxième édition pour autant de succès retentissants. L'univers du manga est aussi vaste que n'importe quelle mythologie et son public est aussi diversifié qu'il y a de mythes modernes.

Les allées bondées de la convention (Photo Anthony Maurin).

L'ambiance est douce, le soleil brille et les paillettes de quelques costumes étincellent aux abords du Parc des Expos de Nîmes. Des costumes ? Cosplay pour être exact. La passion est telle que de nombreux visiteurs viennent en goguettes, en escadrons, en équipes. Tous font référence à des mangas, des séries, des dessins animés ou des films. Tous sont tournés vers le soleil levant, l'Asie, mais quelques Marvel ou DC Comics sont aussi présents pour représenter les contrées de l'ouest.

Vous avez dit figurines ? (Photo Anthony Maurin).

La file d'attente n'est pas piquée des hannetons. En tendant nonchalamment l'oreille, on y apprend des anecdotes, on y vit des débats acharnés, on y lit de la joie d'être ensemble. L'humeur est vraiment au plaisir de partager quelque chose de commun. Une culture, des cultures qui se ressemblent et qui forcément s'assemblent.

À l'intérieur, plus de 80 exposants. Voilà la confirmation de l'existence d'un monde parallèle si le doute persistait ! Figurines, costumes et accessoires faits main ou industriels, peluches, coques de téléphones, thés, katanas, food porn et street food, culture geek, œuvres originales, animes, pochettes surprises, montres, livres, exposition, scènes, concerts, posters, dédicaces d'auteurs, de comédiens, d'illustrateurs, de Youtubers, des ateliers sur le Japon, de la danse, des lampes, du modelage, des potions magiques, des consoles de jeu, de la réalité virtuelle, des tournois, bijoux... Même la réplique de la voiture de K2000 est là (Kit pour les intimes et pour Knight Industries Two Thousand) !

Mais aussi très joueur (Photo Anthony Maurin).

Ici, on parle de convention, pas tellement de salon ou de festival. Une convention réunit professionnels et passionnés d'un même thème. Ici, le manga et plus encore vu que la pop'culture est au centre des débats. Rendez-vous familial aussi bien qu'amical, Mang'anîmes se veut féerique. D'ailleurs pour les amoureux du genre, une exposition Harry Potter est à ne pas rater.

Ou simplement admirateur dans une file d'attente (Photo Anthony Maurin).

À découvrir également, la nourriture. Ramens, sushis, yakitori, Tayakis sucrés, salés à la pâte de haricots rouge, bubble tea sont les incontournables nippons mais le visiteur pourra aussi se délecter à " la Taverne " avec du sanglier ou des beignets de légumes. Une sandwicherie et un food -truck proposent quant à eux l'essentiel des mets américains.

Les conseils et les thème diffèrent mais les rencontres sont toujours passionnées (Photo Anthony Maurin).

Nouveauté de cette deuxième édition, les consoles Nintendo Switch avec des tournois sur Splatoon 2 , Smash Bros Ultimate, Just Dance... Les habitués retrouveront les défilés et le concours cosplay, le concours de dessin, les ateliers tableaux, les spectacles de science-fiction, de la calligraphie japonaise, du bodypainting (peinture sur corps), la borne d'arcade Star Wars, la mascotte Pikachu en vadrouille assaillie par les visiteurs pour un selfie spécial, des jeux de société, et bien entendu des " free hugs " (câlins gratuits) par milliers. Quand on vous dit que c'est la positive attitude qui règne ici, c'est pas du chiqué !

Qui se laissera tenter par une pochette surprise ? (Photo Anthony Maurin).

On a croisé Bô Gaultier de Kermoal, le poto énervé du Attila de Kaamelott, Vincent Ropion, la voix de doublage de Nicky Larson (City Hunter pour ne pas me faire taper dessus pas les puristes mais qui fait aussi Mériadoc Brandebouc (mon surnom à la fac) du Seigneur des Anneaux ainsi que (mon idole) Rei du Collège Fou Fou Fou), Pierr Cika le magicien, Fred of the dead l'érudit du retrogaming, Jill Grayson, professionnelle du cosplay depuis deux ans, Annchella, championne de cosplay voilà quelques années, ou encore Nikita cosplay qui comme son nom l'indique ne fait pas dans la dentelle.

Ou par lexposition Harry Potter ? (Photo Anthony Maurin).

Tarif : 9 euros (10 euros sur place), 5 euros en réduit (6-10 ans) à partir de 16h, tarif découverte, se renseigner sur place.

(Photo Anthony Maurin).

(Photo Anthony Maurin).

(Photo Anthony Maurin).

(Photo Anthony Maurin).

(Photo Anthony Maurin).

(Photo Anthony Maurin).

(Photo Anthony Maurin).

(Photo Anthony Maurin).

Anthony Maurin

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais