A la une
Publié il y a 1 an - Mise à jour le 15.11.2021 - norman-jardin - 3 min  - vu 1860 fois

LA MINUTE SPORT L'actualité sportive de ce lundi 15 novembre

Enzo Philibert a fêté sa première titularisation en L2. (Photo Anthony Maurin). - Anthony MAURIN

Suspendu en Coupe de France, Kelyan Guessoum fera son retour samedi en championnat contre Quevilly (Photo Anthony Maurin). • Anthony MAURIN

Comme chaque jour du lundi au vendredi, découvrez l'essentiel de l'actualité sportive gardoise en quelques infos. 

 Nîmes Olympique

Première pour Philibert et El Ftouhi. La qualification des Crocodiles pour le huitième tour de la coupe de France ne restera pas dans les mémoires mais deux Nîmois ne sont pas près de l’oublier. Tout d’abord le défenseur central Enzo Philibert (19 ans) a connu à cette occasion sa première titularisation avec Nîmes Olympique. Il était seulement apparu cette saison quelques minutes en championnat en fin de match face au Paris FC. Il a bénéficié des blessures de Briançon et Martinez ainsi que de la suspension de Kelyan Guessoum pour être aligné car les solutions n’étaient pas nombreuses à ce poste. De son côté, Sofiane El Ftouhi se souviendra longtemps du match contre Chusclan puisqu’il a figuré pour la première fois sur la feuille de match du NO et qu’il est même entré en fin de rencontre, remplaçant Eliasson à la 86e minute. L’attaquant âgé de 20 ans devient par la même occasion, le 22e joueur utilisé par Pascal Plancque cette saison et le 40e depuis l’arrivée du technicien normand en février dernier. Au 8e tour, Nîmes Olympique se déplacera à Aubagne (N2), tombeur de Martigues aux tirs au but.

Le match Nîmes Olympique - Quevilly-Rouen sera diffusé au Café Latin (photo archives  Norman Jardin)

Les anciens se rallient aux supporters. Samedi à 16h, sur le parvis de la Maison carrée, le club central des supporters du Nîmes Olympique, les GN 91 et les Nemausus 2013 appellent tous les fans du NO à un rassemblement « pour exprimer leur colère face à la politique méprisante de Rani Assaf et à boycotter le match face à Quevilly-Rouen ». Des chants, des prises de parole et la diffusion de la rencontre Nîmes – QRM sur grand écran au Café Latin sont programmés. Les manifestants sont soutenus par l’Amicale des anciens du Nîmes Olympique, qui compte une centaine de membres et qui sera présente après que ses adhérents se seront retrouvés à 15h au bar le Victor Hugo. Patrick Champ (le président de l’AANO) et Antoine Sauli (fondateur de Catavana et ancien sponsor du club) devraient être accompagnés deux légendes du club que sont André Kabile et Jacky Vergnes ainsi que d'autres anciennes gloires du NO pour manifester leur mécontentement.

Coupe de France

Max Tardits, président de Chusclan-Laudun (Photo Rémi Fagnon)

Le cadeau des Nemausus 2013. Samedi après-midi, le parcours exceptionnel en Coupe de France de Chusclan-Laudun (R3) s'est arrêté au 7e tour battu par les professionnels du Nîmes Olympique (0-3). À Pont-Saint-Esprit, la logique a été respectée. Après la rencontre, Cyril Roure, président du groupe de supporters nîmois des Nemausus 2013 et résident à Laudun-L'Ardoise, a souhaité faire un cadeau à Max Tardits, président du FCCLA. Il lui a offert un ballon de collection (voir photo ci-dessus).

USAM

"Victoire obligatoire". Trois jours après avoir retrouvé le goût victoire en championnat face à Chambéry (33-28), l’USAM reçoit demain à 20h45 le Sporting Lisbonne pour la 3e journée de la Ligue européenne de l’EHF. "La victoire contre Chambéry a fait du bien aux têtes. Maintenant, on veut redresser la barre en Coupe d’Europe, on sort d’une défaite à domicile face à Athènes (26-27). La victoire est obligatoire pour confirmer notre objectif fixé en début de saison et espérer la première place du groupe", commente le capitaine Julien Rebichon. Face au leader de ce groupe D, qui a remporté ses deux premiers matches, Franck Maurice est toujours privé de cinq joueurs : R. Salou, Nyateu, Minel, Tesio et Hesham. Un groupe de 15 joueurs a été convoqué, complété par les jeunes Vincent, Derisbourg et Esparon ou Pugliese.

Paul, Desbonnet (g) ; Poyet, Derisbourg, Gallego, Rebichon, Jakobsen, Dupuy, Guigou, M. Salou, Tobie, Acquevillo, Esparon ou Pugliese, Vincent, Sanad. 

 Boxe

Kani frustré. Il rêvait d’une ceinture européenne mais devra repasser. Triple champion de France, le boxeur vauverdois Mohamed Kani a été désigné perdant aux points par les juges face à son compatriote douaisien Mehdi Mouhib. « Je le fais tomber deux fois au tapis, je le touche plus souvent, c’est incompréhensible, a-t-il pesté. L’un des trois juges m’a donné largement vainqueur. Les deux autres n’ont pas vu le même combat. » Pour avoir le droit de retenter sa chance, Kani devra remporter un combat de préparation dans quelques mois. « Ce sera probablement contre un boxeur étranger, explique-t-il. J’espère pouvoir combattre à nouveau pour la ceinture européenne courant 2022. » Le Vauverdois a en tout cas prouvé qu’il en avait dans les jambes et dans les poings.

Norman Jardin

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais