A la une
Publié il y a 1 an - Mise à jour le 15.10.2021 - abdel-samari - 1 min  - vu 856 fois

NÎMES Françoise Dumas : "Je n’avais jamais douté, forte de ma parfaite bonne foi"

Photo Objectif Gard

À la suite de la notification du classement sans suite, par le Procureur de la République, de la plainte dont il avait été saisi par un opposant politique, la députée Françoise Dumas "prends acte de cette décision dont, cependant, je n’avais jamais douté, forte de ma parfaite bonne foi."

Et de rajouter : "L'enquête menée par la police judiciaire de Montpellier, durant près de deux ans, aura donc confirmé ma totale honnêteté et l'absence d’une quelconque action de ma part ou de mes proches, susceptible de revêtir les caractéristiques d'une infraction pénale. Nonobstant la prescription derrière laquelle j'aurais pu m’abriter, je m’étais fait un devoir d’apporter à la justice la preuve sur le fond de l’inconsistance de cette dénonciation. Ainsi, dès avoir appris ce dépôt de plainte par voie de presse, j’avais, par l’intermédiaire de mon avocat, Me Expert, transmis au Parquet un dossier complet - comportant documents et actes pour certains remontant à plus de vingt-cinq ans - établissant les circonstances à l'origine de la demande de régularisation administrative que j'avais été amenée à présenter, en toute transparence, auprès des services municipaux. C’est donc avec sérénité que j’accueille, aujourd’hui, cette décision du procureur de la République."

Abdel Samari

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais