A la une
Publié il y a 5 ans - Mise à jour le 29.12.2016 - thierry-allard - 3 min  - vu 132 fois

RÉTROSPECTIVE 2016 Octobre : échange de marrons à la CCI, (Super) châtaigne au Gard Rhodanien

Super Châtaigne a fait irruption lors du conseil communautaire de l'agglo du Gard Rhodanien, le 17 octobre dernier à Saint-Gervais (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

La fin de l’année, c’est l’occasion de prendre de bonnes résolutions pour les douze mois à venir. Au moins le premier… C’est aussi l’occasion de dresser le bilan de l’année écoulée. Objectif Gard ne déroge pas à cette tradition en proposant une rétrospective quotidienne des grands événements de l’année 2016.

Le mois d’octobre a été turbulent dans le Gard. Ainsi, la campagne pour la présidence de la nouvelle CCI Gard a agité une bonne partie du mois, avant l’élection qui verra triompher l’attelage Cabanat-Giraudier face au président de la CCI Nîmes Henry Douais. Henry Douais qui accuse Francis Cabanat, jusque là président de la CCI d’Alès, en gros d’avoir mal géré sa chambre, ce qui lui vaudra une réponse cinglante de l’intéressé. Il faut dire qu’Henry Douais s’était lui même vu victime la veille du même procès par Eric Giraudier, qui avait lancé que la CCI de Nîmes avait faillie être mise sous tutelle, et le président nîmois avait dénoncé des attaques « en dessous de la ceinture ». Un peu comme en 2010, lorsque Douais et Giraudier s’étaient déchirés durant une campagne qui avait là aussi eu du mal à passer au dessus de la ceinture. Pendant ce temps, Henry Brin remportait la Chambre de métiers et de l’artisanat aux dépens du sortant Serge Alméras avec une participation famélique : 11,75 % des inscrits.

Turbulent aussi le conseil communautaire de l’agglo du Gard Rhodanien, le 17 octobre à Saint-Gervais, interrompu par le trublion ardéchois Super Châtaigne, venu avec force musique et confettis dénoncer la gestion de la majorité emmenée par Jean-Christian Rey. Une interruption qui ne devait pas masquer la décision importante du soir : l’abandon des compétences sport et culture de l’agglo du Gard Rhodanien, qui souhaite se concentrer sur le développement économique.

Deux coups de tonnerre en Cévennes : d’un côté la démission de la direction artistique des Fous Chantants, usée par une insécurité budgétaire répétée, de l’autre le référendum organisé par la commune de Saint-Hilaire-de-Brethmas sur le projet de golf porté par l’agglo d’Alès sur sa commune. Un référendum conclu par un score sans appel du « non », à 60,02 % des suffrages, venant conforter la position du maire Jean-Michel Perret, opposé au projet. Si l’agglo semble avoir suivi le vote et enterré le projet, elle demande désormais à la commune rétive de rembourser les quelque 3,5 millions d’euros déjà engagés. La guerre du golf n’est visiblement pas prête de s’achever.

Enfin, forte actualité au rayon police/justice en octobre avec au début du mois l’annonce de la construction d’une nouvelle prison à Nîmes ou à Alès par le premier ministre de l’époque Manuel Valls. Quinze jours après, l’ancien sénateur PS Claude Pradille était condamné à quatre mois de prison ferme pour organisation frauduleuse d’insolvabilité après avoir déjà été condamné à verser 1,5 millions d’euros de dommages et intérêts à Habitat du Gard pour des faits d’abus de confiance, corruption passive et recel de biens. La veille, des policiers manifestaient à Nîmes et Alès suite à la très violente agression de leurs collègues de Viry-Châtillon et pour dénoncer « une réponse pénale inadaptée. »

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Thierry Allard

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais