Actualités
Publié il y a 6 ans - Mise à jour le 09.06.2017 - anthony-maurin - 2 min  - vu 332 fois

CAMARGUE GARDOISE Le Grand Site fait tout pour le rester

La Camargue gardoise dans ce qu'elle a de plus sauvage et magique (Photo S Baudouin)

La Tour Carbonnière Photo SMCG).

Le Grand Site de la Camargue Gardoise, géré par le Syndicat Mixte éponyme (SMCG), est un atout majeur du territoire dans la quête d'un tourisme raisonné et à haute valeur environnementale.

Tous les ans, le SMCG réunis les membres du Comité de Pilotage(COPIL) du projet Grand Site de France afin de valider le bilan des programmes menés durant l’année et débattre des projets à venir. L’édition 2017 du COPIL Grand Site de France de la Camargue Gardoise a été honorée par la présence, autour de Léopold Rosso, Président du SMCG, de M. François Lalanne, Secrétaire Général de la Préfecture du Gard, et nombreux élus, dont les maires d’Aigues-Mortes, de Saint-Laurent d’Aigouze, et leurs adjoints. Elle a également rassemblé de nombreuses personnalités impliquées dans la préservation des paysages et le développement éco-touristique de la Camargue Gardoise.

La DREAL Occitanie, les élus et agents du SMCG et des communes du Grand Site de France ont ainsi présenté plus de quinze projets qui, programmés entre 2016 et 2018, concourent à faire beau, faire vivre et faire connaître le territoire de Camargue Gardoise (les trois items autours desquels s’articule le projet).

L’assemblée a ainsi pu débattre de l’extension du périmètre du territoire labellisé "Grand Site de France". À l’issue d’une année d’étude patrimoniale (2016-2017), il englobe désormais l’ensemble des centre-bourgs des huit communes de Camargue Gardoise, compte un site inscrit agrandi pour couvrir une véritable mosaïque paysagère de Camargue, et est ceinturé au nord par une route belvédère qui surplombe les paysages de marais et de roselières si typiques.

Le COPIL a également été l’occasion d’annoncer le lancement prochain de l’élaboration de la Charte Architecturale et Paysagère de Camargue Gardoise (2017-2018). Également au programme de l’année 2017: la première campagne de l’Observatoire Photographique des Paysages (collecte réitérée de photographies des points sensibles du territoire, outil d’aide à la décision et de communication). Les participants ont étudié les projets de valorisation du Phare de l’Espiguette, mais aussi du Fort de Peccais, et ont été informé des échanges avec l’artiste contemporain Koichi Kurita pour un projet de résidence et une exposition des Terres de Camargue en 2018-2019.

Anthony Maurin

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio