Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 16.04.2024 - La rédaction sport - 4 min  - vu 2175 fois

LA MINUTE SPORT L'actualité sportive de ce mardi 16 avril

Abdallah Lemaagr à l’entraînement ce mardi

- Photo : Norman Jardin

Abdallah Lemaangr et Ibrahim Sacko, les grands gagnants du déplacement à Orléans ?

Nîmes Olympique

Le tour de Lemaangr ? Pour son premier match au poste d’entraîneur de Nîmes Olympique, Adil Hermach n’a pas hésité à lancer dans le grand bain le défenseur central Zakary Lamgahez et le milieu de terrain Marowane Khalid qui ont fêté leur première titularisation en championnat, face à Versailles (0-1). Ces deux réservistes ne sont pas les seuls à être dans le coup puisque figurent à l’entraînement des Crocodiles, le latéral gauche Marc Paget et le milieu de terrain Abdallah Lemaangr (25 ans). Ce dernier est originaire de la région parisienne et c’est au SCO d’Angers qu’il a fait ses classes. Après des passages par Saint-Leu, Larisas (Grèce) et la réserve de Valenciennes, Lemaangr pose ses valises à Beaucaire pour une saison. C’est en juillet dernier que le milieu de terrain intègre la réserve nîmoise (R1) alors entraînée par Adil Hermach. Il n’est pas impossible que l’ancien beaucairois connaisse ses premières minutes en National, à l’occasion du déplacement à Orléans* vendredi (19h30)

*Comme toutes les rencontres de Nîmes Olympique, ce match est à suivre en direct et en intégralité sur la page Facebook d’Objectif Gard.

Ibrahim Sacko n’est, pour l’instant, pas parvenu à s’imposer dans l’entre jeu. • Photo : Anthony Maurin

Retour en grâce de Sacko ? Une seule fois titulaire et cinq fois entré en cours de rencontre lors des 20 derniers matchs, le milieu de terrain, Ibrahim Sacko n’est, pour l’instant, pas parvenu à s’imposer dans l’entre jeu. Frédéric Bompard préférait le trio Mexique – Picouleau – Doukansy. Mais l’arrivée d’Adil Hermach risque de bousculer cette hiérarchie. Brahima Doukansy étant blessé, c’est Marowane Khalid qui a récupéré le rôle du troisième homme vendredi dernier. Mais à Orléans, Sacko pourrait débuter la rencontre. L’ancien joueur de Fréjus-Saint-Raphaël n’a été titulaire qu’à cinq reprises cette saison en championnat.

Lucas reprend peu à peu l’entraînement • Photo : Norman Jardin

Le sourire de Dias. La saison 2023-24 restera celle des galères pour Lucas Dias (quatre matchs de National cette saison) qui s’est gravement blessé à l’entraînement le 25 septembre dernier. Une rupture des ligaments croisés d’un genou qui a éloigné le gardien de but des terrains pendant plusieurs mois. Après un long processus de rééducation et de réathlétisation, le Crocodile est revenu peu à peu sur les terrains de la Bastide. Même s’il est encore un peu juste pour attaquer les séances de plongeon, Dias a pu travailler, ce matin, le jeu au pied avec ses coéquipiers Tao Paradowski, Fabrice Ondoa, Vincenzo Cozzella et Clément Masse. L’atelier n’avait rien d’exceptionnel, mais pour celui qui a connu la Ligue 1 avec le NO, c’était un grand moment. « Je me suis régalé » a conclu Lucas Dias, sous contrat avec Nîmes Olympique jusqu’en juin 2026, qui voit enfin le bout de tunnel et retoucher le ballon lui a rendu le sourire.

OAC

La victoire pour l’honneur. Samedi dernier à Toulon, l’OAC s’est imposé 1-0 dans les derniers instants de la rencontre, grâce à Rayanne Khemais. Une victoire qui fait du bien au moral, après une longue période de disette de plus de six mois en championnat. Malgré cette victoire encourageante, l’OAC est loin d’être maintenu en National 2. Ce vendredi soir, en ouverture de la 23e journée de championnat, Andrézieux recevra la lanterne rouge, Toulouse. En cas de victoire d’Andrézieux, actuel neuvième au classement, sur la réserve du Téfécé il sera impossible mathématiquement pour les hommes d’Hakim Malek de se maintenir en N2. Le destin n’est donc plus entre leurs mains. Au repos ce lundi 15 avril, les Alésiens se sont entraînés ce mardi matin au Moulinet sans Jeffrey Assoumin. Le joueur ayant rechuté la semaine dernière sur un appui anodin se fera opérer le 7 mai. Triste deuxième partie de saison pour le latéral gauche au club depuis 2022. Une séance de reprise à base de petits jeux de conservation était mise en place ce matin. En fin de séance, les joueurs ont multiplié les frappes aux buts. Les Oaciens recevront Fréjus ce samedi à Pibarot (à 18 heures). 

Rugby Club Nîmois

Damien Pichard quitte le RCN  • Photo RCN

Des départs actés. Alors que l'ambition était au moins de passer un tour, le Rugby Club Nîmois s'est incliné 28-15, dimanche dernier, face à Anglet en 8ème de finale de playoffs en Nationale 2. Ainsi, la saison est finie pour les rugbymen nîmois. L'occasion de faire le point sur l'effectif de la saison prochaine qui commence à se dessiner. D'abord le staff ne bougera pas, Guillaume Aguilar et ses hommes sont reconduits pour l'exercice 2024-2025. Côté joueurs, déjà plusieurs départs sont actés. Jano Maisuradze n'est pas conservé tout comme Baptiste Lafont. Arthur Vernier arrête pour raisons professionnelles, Alexandre Nierat quitte aussi le club. Il est pressenti pour rejoindre ses deux frères du côté des Angles. C'est fini aussi pour Tom Llabres ainsi que Damien Pichard en proie à des blessures depuis deux ans. Son frère aîné Rémy poursuit quant à lui l'aventure nîmoise. Enfin, Rémy Sellan aussi ne devrait pas continuer dans le Gard. Du côté des arrivées, Samuel Roche est de retour au club après une saison blanche à Hyères-Carqueiranne (National). Un talonneur a également été signé. 

La rédaction sport

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio