Actualités
Publié il y a 3 ans - Mise à jour le 12.01.2019 - thierry-allard - 1 min  - vu 649 fois

MONTAREN Avis favorable de la commission d’enquête publique pour la ZAC les Sablas

La ZAC des Sablas, à Montaren (DR/CCPU)

Le projet ne fait pas l’unanimité dans l’Uzège, mais il la fait au sein de la commission d’enquête publique. En effet, ladite commission a rendu cette semaine un avis unanimement favorable à la demande d’autorisation environnementale de la tranche 1 de la zone d’aménagement concerté (ZAC) les Sablas, à Montaren-et-Saint-Médiers.

Le projet, porté par la Communauté de communes du Pays d’Uzès (CCPU), est déjà passé par un vote à l’unanimité devant le conseil communautaire en novembre dernier lorsqu’il s’est agi de reconnaître l’intérêt général de la tranche 1. « La commune de Montaren-et-Saint-Médiers soutient aussi le projet, affirme la CCPU dans un communiqué. C’est donc un projet qui fait consensus, à l’exception d’associations de protection de l’environnement dont les objectifs ne sont pas toujours... environnementaux. Néanmoins, et comme nous le pratiquons depuis l’ouverture du dossier, nous continuerons à l’améliorer dans une optique de développement durable. »

La CCPU a d’ores et déjà lancé une consultation pour étudier la faisabilité et l’avant-projet d’une pépinière d’entreprises des métiers d’art. Une maison médicale et une maison paysanne sont également à l’étude.

« Les terrains des Sablas sont aujourd'hui la seule réserve foncière dont dispose notre collectivité pour accueillir des activités nouvelles, et permettre l'installation d'entreprises mais également les équipements publics dont nous aurons besoin, explique la CCPU. C’est un enjeu stratégique pour l’économie, l’emploi, les habitants du Pays d’Uzès. On ne peut que s’en féliciter. »

Th.A

Thierry Allard

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais