Actualités
Publié il y a 3 ans - Mise à jour le 01.01.2019 - coralie-mollaret - 2 min  - vu 5053 fois

NÎMES Le cadeau de Noël du maire au président de l’Agglo

Le président centriste de Nîmes métropole, Yvan Lachaud, et le maire Les Républicains de Nîmes, Jean-Paul Fournier (Photo : Coralie Mollaret)

Pas de trêve des confiseurs pour les deux ennemis de la Droite nîmoise, qui ont visiblement un nouveau point d'achoppement : la gestion de l’eau des communes de Nîmes métropole. 

C’est un courrier, somme toute cordial, que le maire Les Républicains de Nîmes, Jean-Paul Fournier, a envoyé au président centriste de Nîmes métropole, Yvan Lachaud. L’objet de la missive ? Le choix de la nouvelle société pour la gestion de l’eau de l’Agglo. Un petit événement pour la collectivité, le contrat n’ayant pas été renouvelé depuis 48 ans.

Conseil communautaire le 23 janvier

D’un montant de 200 millions d’euros, courant sur une période de huit ans, le marché public est alléchant. D'ailleurs, trois entreprises nationales sont en lice pour décrocher ce juteux contrat. Le choix sera annoncé le 7 janvier aux commissions Eau et Environnement ainsi qu'à celle des Finances, avant d'être soumis lors d'un conseil communautaire extraordinaire, le 23 janvier. 

Seulement, pour Jean-Paul Fournier, il y a un hic : « Je suis surpris d’apprendre que les différentes auditions se seraient tenues uniquement en présence de cadres et de techniciens de la collectivité et en l’absence de tout élu. » Et d'interroger : « Comment dans ces conditions arrêter un choix réfléchi sur cet engagement d’importance sans partager votre démarche ? »

Quelle procédure ?

Pour l'heure, le président Yvan Lachaud n'a pas encore répondu. Selon nos sources, l'Agglo respecte la procédure qui a démarré, en février, par le lancement de l’appel d’offres. En mars, une commission composée d’élus, notamment ceux de l’UPNM (Union pour Nîmes métropole) dont fait partie Jean-Paul Fournier (*), a arrêté les noms des trois candidats.

Il s'agit des sociétés Suez, Véolia et La Saur qui ont émis des propositions sur la base d'objectifs définis par les maires de l'Agglo : amélioration du rendement, station de méthanisation, l’établissement d’un diagnostic permanent du réseau ou encore sécurisation des sites…

S’en est ensuivi trois réunions de négociation entre les services de l’Agglo et les entreprises candidates. « Il s’agit de la même procédure qui a été faite pour les transports et nous n’avons eu aucune remarque », poursuit l’une de nos sources, pour qui il est inutile de polémiquer. 

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com 

Aucun élu nîmois de l’UPNM (Union pour Nîmes métropole) ne fait partie de la commission d’appel d’offres.

Coralie Mollaret

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais