Actualités
Publié il y a 8 mois - Mise à jour le 12.03.2022 - yannick-pons - 1 min  - vu 275 fois

NÎMES Le Secours populaire collecte à l'entrée des halles pour l'Ukraine

Fabienne Lauron, bénévole du Secours populaire, récolte des fonds aux halles de Nîmes.  (Photo Yannick Pons) - Yannick Pons

Mobilisés depuis le 25 février pour l’Ukraine, les bénévoles du Secours Populaire Français (SPF) organisent un week-end de collecte sur toute la France. Ils étaient à l'entrée des Halles, rue Général Perrier, ce samedi 12 mars, pour une collecte de dons financiers. Munis de boîtes de collecte les bénévoles collectent des pièces mais aussi des chèques. 

Un vent de générosité souffle sur la France pour ce qui concerne le soutien aux Ukrainiens depuis le début de la guerre. "Les gens sont très généreux en ce moment par rapport à l'Ukraine" lance Fabienne Lauron, bénévole, qui récolte des dons aux halles de Nîmes.

Le SPF bénéficie d'une expérience de sept ans avec les associations ukrainiennes. Ce fonctionnement limite les frais d'acheminement. Les fonds sont envoyés directement vers les associations qui achètent en fonction des besoins des réfugiés ou des habitants. "On travaille avec nos partenaires, des associations qui sont sur place en Ukraine, Pologne et Moldavie" explique Florence Luisière, directrice de la fédération du Gard. Le SPF du Gard appelle à la mobilisation populaire afin de ne collecter que des fonds et pour recruter des bénévoles.

Les dons des Nîmois vont soutenir les personnes qui se réfugient dans les pays frontaliers de l’Ukraine, celles qui sont en Ukraine, et les populations déplacées en France.

On peut donner aujourd'hui aux halles mais aussi sur internet pour l'Urkaine.

Yannick Pons

Yannick Pons

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais