Actualités
Publié il y a 11 mois - Mise à jour le 30.12.2021 - anthony-maurin - 3 min  - vu 287 fois

NÎMES Le Secours populaire s'occupe aussi des étudiants

Dans la salle de la distribution, les jeunes font un arrêt au stand (Photo Anthony Maurin).

Le bus du Secours populaire à l'entrée de la cité Matisse, une distribution qui a attiré les foules chez les étudiants gardois (Photo Anthony Maurin).

À la cité universitaire Matisse, à Nîmes, le Secours populaire du Gard a tenu à marquer le coup et à s'occuper un peu des étudiants gardois.

Le Secours populaire français est solidaire de toute personne victime de pauvreté, quelle que soit sa situation, son âge. Depuis les origines du mouvement, l'association caritative s’est distinguée par ses valeurs et ses savoir-faire. Ses bénévoles oeuvrent pour une meilleure solidarité en permettant à chacun de s’émanciper et trouver sa place de citoyen.

La file d'attente est longue dans le hall d'entrée (Photo Anthony Maurin).

"Nous aidons des familles, des enfants, des personnes seules, âgées et aussi des jeunes, notamment étudiants. Pour que la précarité ne soit pas un frein aux études, les bénévoles accompagnent les étudiants en difficultés depuis 2012 à Nîmes mais nous constatons un fort accroissement de la fréquentation de notre permanence d’accueil étudiante depuis l’année dernière."

En effet, cette année, les Pères Noël verts du Secours populaire se sont mobilisés pour que les étudiants isolés et en situation de pauvreté puissent vivre cette fin d’année dans la dignité. Les bénévoles ont distribué des produits festifs à plus de 100 jeunes.

Des produits qui plaisent et qui font pétiller les bénéficiaires (Photo Anthony Maurin).

En réalité ils étaient 120 à s'inscrire mais les jeunes qui ne l'étaient pas mais qui étaient dans les étages n'ont pas hésité à descendre pour savoir si eux aussi avaient droit à cette distribution. "On tente le coup... Je ne savais pas qu'il y avait ça aujourd'hui. Je n'ai pas trop les moyens et honnêtement ça m'arrange si je peux avoir quelques courses...", avoue un pensionnaire des lieux.

Et d'autres qui sont des produits simplement nécessaires (Photo Anthony Maurin).

On peut dire que le Secours populaire avait mis les petits plats dans les grands. Heureusement que ses partenaires ont également joué le jeu du don en cette période aussi tendue que spéciale. 2 300 euros offerts par Intermarché, plus de 700 par Gadéa, une place de cinéma Le Sémaphore et une collecte de chocolats et de jus de fruits via le Secours populaire... Chaque étudiants a pu repartir avec l'équivalent d'un panier de plus de 30 euros sans compter les mystérieux cadeaux du Crédit Agricole ou de généreux donateurs qui font forcément plaisir.

Les cadeaux ! (Photo Anthony Maurin).

"Merci, merci, merci à eux, à vous tous, commente Nadia. Je ne suis pas croyante mais j'ai du mal à traverser ces vacances. Je suis loin de chez moi, les miens me manquent et ça me fait plaisir d'avoir quelques produits qui me redonnent le sourire ! Je vais pouvoir un peu cuisiner et dire à mes parents que tout va bien car c'est le cas maintenant."

Et voilà, on peut repartir avec le sourire aux lèvres (Photo Anthony Maurin).

Jus d'orange, huile d'olive, petits toasts, thon, biscuits apéritif, chocolats et gourmandises sucrées comme des dattes, des papillotes, un panettone ou du pain d'épices par exemple mais aussi des tomates cerises, des citrons, des champignons, des pommes de terre, des pommes, des mandarines...

"Je suis trop content ! Je ne m'attendais pas à autant de belles et bonnes choses, affirme quant à lui Momo. Vraiment je suis heureux de cette belle surprise. Je n'ai pas pu rentrer chez moi pour les fêtes. Je n'ai pas les moyens d'aller au Mali pour voir mes proches. J'avoue que de venir ici, de voir tout ce monde qui est dans la même situation que moi, de voir tous les jeunes qui n'ont pas les moyens mais qui pourront vivre de bons moments, c'est réjouissant. On n'a pas honte de profiter de ces dons, ils sont pour nous et nous remercions tous les donateurs."

(Photo Anthony Maurin).
(Photo Anthony Maurin).

(Photo Anthony Maurin).

Anthony Maurin

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais