Actualités
Publié il y a 10 ans - Mise à jour le 02.07.2012 - tony-duret - 1 min  - vu 165 fois

NÎMES : Malgré ses prières, le curé d'Uzès est condamné à deux ans avec sursis

Le Palais de Justice de Nîmes. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Le Palais de Justice de Nîmes. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Depuis plusieurs semaines, Jacques Castanier, 68 ans, vit dans un monastère, retiré du monde, certainement pour se recentrer sur sa foi et peut-être un peu aussi pour se faire oublier. La justice, elle, ne l'a pas oublié ce lundi. L'homme d'église, poursuivi pour abus de confiance - il a soutiré 200 000 euros à ses paroissiens -, s'est présenté devant le tribunal correctionnel de Nîmes pour connaître le jugement des hommes. Celui de Dieu, souhaitons-lui, devrait être rendu bien plus tard. Le 8 juin dernier, le procureur avait réclamé trois ans de prison. (lire l'article) Le tribunal a accordé une certaine miséricorde à Jacques Castanier qui a vu la peine se réduire à deux ans de prison avec sursis.

TD

Tony Duret

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais