Actualités
Publié il y a 7 ans - Mise à jour le 17.12.2014 - eloise-levesque - 1 min  - vu 382 fois

UZÈS Le centre hospitalier ouvre son service de gérontopsychiatrie aux patients alésiens

François Mourgues, directeur de l'hôpital d'Alès, et Pierre Nogrette, directeur du Mas Careiron. EL/OG

Les hôpitaux d'Alès et Uzès ont officialisé lundi un partenariat déjà en place depuis 3 ans. Désormais donc, le centre hospitalier Mas Careiron accueille au sein de son unité de géronto-psychiatrie les patients dépendant du secteur d'Alès, dépourvu d'un tel dispositif. Les personnes âgées atteintes de maladies mentales, comme la dépression, peuvent ainsi séjourner pendant 21 jours, le temps d'apaiser la crise et ajuster le soin médico-social.

Elles sont ensuite redirigées vers une maison de retraite ou renvoyées à domicile, en fonction des cas. Pour ce faire, l'hôpital d'Uzès est en convention avec 30 EHPAD et 8 centres médico-psychologiques. "Notre réseau sectorisé permet de repérer les problèmes plus rapidement et d'éviter les faux diagnostics", assure Jean-François Thierbaux, psychiatre au Mas Careiron.

Chaque année, le nombre de seniors hospitalisés dans le service est en augmentation. Alors que l'unité dispose de 20 lits, elle a accueillis 180 personnes en 2013 et 193 en 2014.

Eloïse Levesque

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais