Culture
Publié il y a 21 jours - Mise à jour le 12.01.2023 - Thierry Allard - 2 min  - vu 461 fois

GRAND AVIGNON Emma Daumas et l’Opéra mettent la nouvelle scène locale en lumière

Le directeur de l'Opéra du Grand Avignon Frédéric Roels, Emma Daumas et Marie Ketele des Enfants sauvages music et le slammeur Dizzylez

- Photo : Thierry Allard

Un opéra n’est pas une scène de musiques actuelles, certes. Mais pour autant, « il nous paraît important de faire des ouvertures vers d’autres styles, du moment que c’est qualitatif », note le directeur de l’Opéra du Grand Avignon, Frédéric Roels.

Lorsque l’association Les Enfants sauvages music, chapeautée par la chanteuse villeneuvoise Emma Daumas et Marie Ketele, qui soutient les musiciens locaux émergents et met en réseau les professionnels des musiques actuelles a toqué à la porte de l’opéra, un projet est né. Il se concrétise le vendredi 27 janvier à 20 heures à l’Autre scène de Vedène, le deuxième site de l’Opéra du Grand Avignon par une date exceptionnelle autour de la nouvelle scène musicale avignonnaise.

« Trois groupes dans des styles très divers », selon les mots de Frédéric Roels, participeront à cette soirée marrainée par Emma Daumas, avec un point commun résumé par Emma Daumas : « Des artistes qui commencent à tourner, mais dont chez nous, personne ne sait qu’ils sont d’ici ». On y retrouvera Pi Ja Ma, nom de scène de Pauline de Tarragon, « chanteuse, musicienne, comédienne, illustratrice, repérée par la Nouvelle star à 17 ans », présente Marie Ketele. Passée par le Printemps de Bourges et les Francopholies de la Rochelle, autrice d’un album sorti l’été dernier, elle présentera sa pop légère et mélancolique.

Deuxième groupe sur la scène, Bandit Bandit, duo rock né d’une histoire d’amour entre l’Avignonnaise Maéva et Hugo. « Ils tournent dans la France entière et à l’étranger et ont fait la première partie de Clara Luciani et de Mademoiselle K, c’est un groupe qui monte », commente Marie Ketele. Enfin, un duo dans un style différent viendra clore la soirée, avec le slammeur avignonnais Dizzylez et le pianiste Vincent Truel.

« Un vrai coup de coeur », pour Emma Daumas, même si Dizzylez n’est pas à proprement parler un artiste émergent, du moins à Avignon, où il écume les scènes depuis deux décennies. « Mais aujourd’hui, on considère qu’un artiste qui n’a pas émergé au niveau national reste émergent », ajoute-t-elle. Du moment qu’il y a le talent, pas de problème : Dizzylez et Vincent Truel sortent un nouvel album ces jours-ci, « un pont entre le répertoire classique français, Debussy, Ravel, Chopin, des compositions de Vincent Truel et mes textes », présente Dizzylez.

Et, histoire de rendre cette date encore plus singulière, Emma Daumas viendra avec chaque artiste présent reprendre un titre de son répertoire revisité par la nouvelle scène, sa manière à elle de rentrer dans le rôle de marraine de l’événement. Un événement qui ne se reproduira pas forcément à l’opéra, « mais nous avons envie de développer ce concept avec de plus en plus de lieux et de cadres, et nous serions ravies d’inventer de nouveaux projets avec l’opéra », affirme Emma Daumas.

La Nouvelle scène musicale avignonnaise, le vendredi 27 janvier à 20 heures à l’Autre scène de Vedène. Informations et billetterie ici.

Thierry Allard

Culture

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais