Publié il y a 29 jours - Mise à jour le 23.05.2024 - Anthony Maurin - 5 min  - vu 536 fois

NÎMES Week-end festif pour La Contemporaine

La Contemporaine de Nîmes 2024 (Photo Anthony Maurin)

Sur l'Avenue Feuchères La Contemporaine de Nîmes 2024 (Photo Anthony Maurin)

Nouveau temps fort pour la première Contemporaine de Nîmes avec le week-end intermédiaire, les 24, 25 et 26 mai.

La Contemporaine de Nîmes 2024 (Photo Anthony Maurin)
Sur l'avenue Feuchères La Contemporaine de Nîmes 2024 (Photo Anthony Maurin)

La Contemporaine de Nîmes est une nouvelle triennale de création contemporaine portée par la ville de Nîmes. Tous les trois ans à compter de 2024, un extrait de l’art d’aujourd’hui est présenté à travers la ville, autour d’une grande thématique.

Espace public, monuments, sites patrimoniaux, musées, lieux culturels et du quotidien sont ainsi investis par des artistes reconnus et émergents de la scène française et internationale, de toutes disciplines et de toutes générations.

Le week-end intermédiaire de la Contemporaine de Nîmes est l'occasion idéale de découvrir ou redécouvrir la première édition de cette triennale de création contemporaine portée par la ville de Nîmes. Intitulée « Une nouvelle jeunesse », elle a pour thème la jeunesse actuelle, ses préoccupations et ses liens avec les générations qui la précèdent, à travers les notions d’héritage et de transmission.

La Contemporaine de Nîmes 2024 (Photo Anthony Maurin)
La Contemporaine de Nîmes en 2024, c'est ici que ça se passe (Photo Anthony Maurin)

Visite de l’exposition « La Fleur et la Force » à travers la ville, performance par le chorégraphe et danseur Dimitri Chamblas avec trente danseurs amateurs, dans la cour de l’école élémentaire La Placette, pièce de théâtre à Bernadette-Lafont par l'artiste Ndayé Kouagou avec des lycéens de Philippe Lamour en spécialité théâtre, et plein d’autres événements sont au rendez-vous de ce week-end intermédiaire. Une programmation variée qui s’adresse à toutes et à tous, les grands comme les petits

Rendez-vous à l’accueil général de la Contemporaine situé dans le hall de Carré d’Art (place de la Maison Carrée) pour récupérer la carte du parcours, le programme, et en savoir plus sur les projets artistiques et les activités proposées.

Certains projets de l'exposition « La Fleur et la Force » sont accessibles uniquement sur présentation du Pass Contemporaine de Nîmes (l'ensemble des musées, cinéma Le Sémaphore et Chapelle des Jésuites), en vente au point info de l'office de tourisme ou en ligne au tarif de dix euros, avec divers cas de tarifs réduits et de gratuité.

Vendredi 24 mai

À partir de 10h, place à la visite de l’exposition « La Fleur et la Force » (sur présentation du Pass Contemporaine de Nîmes pour les musées, le cinéma Le Sémaphore et la Chapelle des Jésuites) et de la programmation associée (lycée Alphonse-Daudet, CACN – Centre d’art contemporain de Nîmes, NegPos – Centre d’art et de photographie de Nîmes, Atelier Étant donné, Pamela Artist-run-space, Le On/Off). De 14h à 20h, Tiny Market / Urban Flea Market au Spot dans le cadre de la Maison de la Contemporaine, mini-marché streetwear avec plein de mini-prix, du retrogaming, des lots à gagner, une offre de restauration et un DJ set de 18h à 20h.

À 18h, rencontre avec la philosophe Vinciane Despret dans le cadre du projet « G(HOSTED) » de Prune Phi et Smithà l’auditorium de Carré d’Art, proposée par la Bibliothèque Carré d'Art – Jean Bousquet. De 20h à 22h, enregistrement en public de l’émission « Mange que tu fréquentes » spécial Nîmes s’illustre à l'Hôtel-Dieu.

Au Musée des Beaux-arts La Contemporaine de Nîmes 2024 (Photo Anthony Maurin)
Au Musée des Beaux-arts La Contemporaine de Nîmes 2024 (Photo Anthony Maurin)

À 20h30, au tour de la projection de C.R.A.Z.Y. de Jean-Marc Vallée (2005) dans le cadre du Ciné-Club de la Contemporaine au Cinéma Le Sémaphore (prix d'une place de cinéma).

Samedi 25 mai

À partir de 10h place à la visite de l’exposition 3La Fleur et la Force » (sur présentation du Pass Contemporaine de Nîmes pour les musées, le cinéma Le Sémaphore et la Chapelle des Jésuites) et de la programmation associée (CACN – Centre d’art contemporain de Nîmes, Pamela Artist-run-space, Le On/Off).

De 10h à 13h, atelier tout public avec Copie Machine au Centre de documentation Bob Calle de Carré d’Art. 14h : rencontre avec l’artiste Won Jy au On/Off dans le cadre de son exposition personnelle « Extra-muros ». De 14h à 20h Tiny Market / Urban Flea Market au Spot, à 16h Book Club n°2 à Pamela Artist-run space, aussi à 16h, projection du film La Promesse de Rayane Mcirdi au cinéma Le Sémaphore. Sur présentation du Pass Contemporaine de Nîmes, dans la limite des places disponibles (venir directement sur place au moins 15 min avant).

La Contemporaine de Nîmes 2024 (Photo Anthony Maurin)
Au Musée des cultures taurines La Contemporaine de Nîmes 2024 (Photo Anthony Maurin)

De 18h30 à 19h30, « Le Jeu », représentation de fountain, dernière création du danseur et chorégraphe Dimitri Chamblas en collaboration avec la danseuse et chorégraphe Zoé Lakhnati et une trentaine de performeurs et danseurs amateurs dans la cour de l’École élémentaire La Placette.

À 20h30, « La Sortie théâtre », représentation de « Vous, Nous, et le reste » avec l’artiste Ndayé Kouagou et des élèves de première spécialité théâtre du Lycée Philippe Lamour. Entrée gratuite sur réservation.

Samedi de 18h30 à 19h30, à l’école élémentaire de La Placette, Le Jeu avec Dimitri Chamblas et 30 danseurs et performeurs amateurs (collaboration artistique Zoé Lakhnati). Accès libre.

Le danseur et chorégraphe Dimitri Chamblas invite à assister à une partie de son nouveau jeu, fountain, auquel participe une trentaine de personnes au sein de l’Eécole élémentaire La Placette, dont les portes sont exceptionnellement ouvertes un jour de week-end.

La Contemporaine de Nîmes 2024 (Photo Anthony Maurin)
Sur l'Avenue Feuchères La Contemporaine de Nîmes 2024 (Photo Anthony Maurin)

La règle ? Faire murmurer son corps à gorge déployée et faire fontaine ensemble. Chaque participant et participante absorbe un liquide et le rejette en émettant diverses sonorités. L’exercice exige de faire face au ciel, dans un geste qui relie au cosmos autant qu’il renoue avec le réflexe enfantin des concours de gargarisme. Avec cette sculpture vivante, et comme c’était déjà le cas dans ses précédents projets, Dimitri Chamblas nous convie à l’acte du ralentissement et déploie la grâce du corps dans les replis de ses mystères.

Parmi les participantes et participants bénévoles figurent des étudiantes et étudiants de l’ésban – École supérieure des beaux-arts de Nîmes, et des élèves du département de danse du Conservatoire de Nîmes.

À 20h30 au théâtre Bernadette-Lafont, « La sortie au théâtre » avec NDayé Kouagou et des livres de première spécialité théâtre. Entrée gratuite sur réservation.

« Mais qu’est-ce que veulent les jeunes ? » Cela pourrait être l’une des questions qu’aborde la création originale de l’artiste et performeur Ndayé Kouagou, son premier projet au théâtre. La pièce est écrite, mise en scène et interprétée avec des élèves de Première spécialité théâtre du lycée Philippe-Lamour de Nîmes.

La Contemporaine de Nîmes 2024 (Photo Anthony Maurin)
Au Musée des Beaux Arts La Contemporaine de Nîmes 2024 (Photo Anthony Maurin)

Intitulée « Vous, nous, et le reste », elle relate les rêves, les espoirs, les préoccupations, les doutes et les peurs de ces lycéennes et lycéens en pleine fleur de l’adolescence. Leurs pensées et émotions sont restituées dans la plus grande authenticité, l’artiste les ayant accompagné dans l’écriture et le jeu sans jamais prendre leur place. Il a surtout souhaité mettre en valeur et légitimer leur présence, ainsi qu’encourager l’expression de leurs voix poétiques et artistiques. Monter sur scène, prendre la parole et être écouté sans être interrompu dans une salle de 800 places, c’est peut-être ça, après tout, que veulent les jeunes.

Dimanche 26

À partir de 10h : visite de l’exposition « La Fleur et la Force » (sur présentation du Pass Contemporaine de Nîmes pour les musées, le cinéma Le Sémaphore et la Chapelle des Jésuites). De 10h à 22h, « Mère Nature », marché de plantes et estampes à l'Hôtel-Dieu dans le cadre de la Maison de la Contemporaine portée par Nîmes s'illustre (stands, troc de plantes et boutures, ateliers créatifs, buvette et petite restauration tout au long de la journée) et apéro dominical avec buvette et DJ sets à partir de 17h. À 16h : projection du film La Promesse de Rayane Mcirdi au cinéma Le Sémaphore. Sur présentation du Pass Contemporaine de Nîmes, dans la limite des places disponibles (venir directement sur place au moins 15 min avant).

Anthony Maurin

Culture

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio