Economie
Publié il y a 1 an - Mise à jour le 21.07.2022 - corentin-migoule - 2 min  - vu 947 fois

ALÈS Valeur refuge par excellence, l'or a le vent en poupe

L'agence alésienne du comptoir national de l'or est ouverte depuis mars dernier au n°27 de la rue Saint-Vincent. (Photo Corentin Migoule)

Crises économiques, inflation, guerres… Le contexte prête à investir dans l’or, actif protecteur par nature qui réalise l’exploit de maintenir sa valeur depuis 2 000 ans, voire de la rehausser. Société française spécialisée dans l'or d'investissement et l’expertise de bijoux, le Comptoir national de l'or étend son réseau. En mars dernier, une nouvelle agence a ouvert ses portes à Alès, dans la très commerçante rue Saint-Vincent.

C'est l’un des effets de la crise sanitaire, le cours de l’or est très haut : 55 000 euros le kilo à l'heure où nous écrivons ces lignes. La valeur du métal jaune a gagné près de 10 % depuis le début de l’année 2022, avec un pic historique à 2 070 dollars l’once enregistré en mars dernier au début du conflit russo-ukrainien. Au regard des incertitudes économiques et géopolitiques qui pèsent sur le marché, de nombreux experts prédisent encore une hausse durable du cours de l’or dans les prochaines années.

Car en tant que valeur refuge par excellence, l’or constitue un actif universel qui agit comme un filet de sécurité en période de turbulences bancaires ou de crises sur les marchés financiers. Dans ce contexte, les agences d’achat/vente d’or ont le vent en poupe. Société française spécialisée dans l'or d'investissement et l’expertise de bijoux depuis 1976, le Comptoir national de l'or en profite pour étendre son réseau qui compte désormais plus de 70 agences. C'est ainsi que s'est matérialisée l'ouverture d'une nouvelle boutique à Alès en mars dernier. La treizième en un an pour le réseau qui ambitionne 80 points de vente d’ici 2023.

L'héritage de la Seconde Guerre mondiale

En réalité, le réseau disposait déjà d'un magasin franchisé dans la capitale cévenole, mais ce dernier, jadis installé près de la cathédrale Saint-Jean, avait fermé à la fin de la dernière décennie. Désormais établie dans la rue Saint-Vincent, l'agence alésienne est gérée par Blandine Laurent. "Des gens franchissent le pas de la porte de manière spontanée. D'autres le font sur rendez-vous avec plusieurs kilos de pièces à estimer", précise l'ancienne gérante de bijouterie, qui parle d'un démarrage "prometteur", autant en matière de rachat que d'investissement.

Et cette dernière d'analyser à son tour : "Les clients sont inquiets et craignent l'effondrement du système bancaire. En France, il y a encore l'héritage de la Seconde guerre mondiale. Des personnes âgées ont connu cette période de l'histoire. Il y a une réelle psychose basée sur du vécu. Pour eux, ça induit de nouvelles transactions, parfois plus conséquentes, qu'ils n'auraient pas forcément faites en temps normal." Épanouie dans sa nouvelle fonction de responsable d'agence, Blandine Laurent se passionne pour l'évaluation de l'or. "On voit de tout, ou presque", apprécie celle qui aimerait bien tomber sur "des pièces gallo-romaines".

Corentin Migoule

Comptoir national de l'or, 27 rue Saint Vincent, à Alès. Tel : 04.66.34.03.19. Email : ales@gold.fr Horaires d'ouverture : du lundi au jeudi : 9h30 à 13h - 14h à 18h30 et vendredi : 9h30 à 17h30.

Corentin Migoule

Economie

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio