Publié il y a 1 an - Mise à jour le 03.04.2023 - Corentin Migoule - 4 min  - vu 2144 fois

BRIGNON La passion de Marine pour l'équitation bientôt mise en boutique

Le 14 avril prochain à Brignon, une jeune entrepreneuse de 36 ans donnera naissance à G&M Sellerie, magasin spécialisé dans la vente d'articles d'équitation. Le projet d'une vie pour cette Gardoise d'adoption. 

Plus jeune, Marine Bergeron avait deux grands rêves : avoir un cheval et diriger sa propre entreprise. À 36 ans, celle qui vit aujourd'hui à Canaules-et-Argentières est toute proche de réaliser les deux. Originaire de la région parisienne où elle ne retournerait "pour rien au monde", Marine a commencé l'équitation dès le plus jeune âge. Avant de l'abandonner pendant quinze ans. "Je suis très attentive au bien-être animal. Or dans le centre dans lequel j'étais, ce n'était pas du tout le cas", se souvient avec amertume la trentenaire. 

Après cette longue pause, une fois installée dans le Gard avec sa petite famille, Marine a fini par renouer avec ses premières amours. "Mon rêve de gosse, c'était d'avoir mon propre cheval. Financièrement, ça n'avait jamais été possible. Mais il y a trois ans, j'ai enfin eu ma jument", rejoue la dynamique et souriante maman. Redevenue cavalière, la Canautiéroise a tôt fait de se confronter à la difficulté de s'équiper avec ses marques favorites. "J'ai remarqué qu'il y avait beaucoup d'articles que j'aimais qui n'étaient pas vendus dans tous les magasins. Je devais soit acheter sur Internet, soit aller à Montpellier", indique-t-elle.

Forte de ce constat, douée d'une fibre entrepreneuriale certaine, celle qui gère déjà deux sociétés avec son mari (Signal 30, spécialisée dans le marquage au sol, et Aspi racing, entreprise d'événementiel dans la moto) a initié une recherche de local en vue d'ouvrir son propre magasin. "Je me suis dit que même si c'est du commerce, cette activité me permettait de travailler autour de ma passion", justifie la jeune femme, qui espérait dans un premier temps dénicher un local près d'Uzès et son haras national.

De gros travaux ont été opérés

"Je n'ai rien trouvé, ou alors des locaux beaucoup trop chers", sourit Marine. Mais un matin, alors qu'elle amène sa fille à l'école d'Arpaillargues-et-Aureillac, le regard de la mère de famille se tourne vers une pancarte portant la mention "à louer". Après avoir visité le local en question et pris le temps de la réflexion, la Gardoise d'adoption fonce ! Baptisé "G&M Sellerie" - le "G" de sa fille Giulia et le "M" de son propre prénom -, son commerce sera donc établi au très emprunté croisement de Nozières, sur la commune de Brignon. 

"C'est le point central du Gard", se marre Marine, qui a alors misé sur cette petite commune de 700 âmes située à quasi-égale distance d'Alès, Nîmes et Uzès. Et si le magasin ouvrira le vendredi 14 avril, une ouverture au printemps paraissait presque illusoire il y a quelques mois. Le local en question avait l'allure d'un vieux garage qu'il convenait de retaper de fond en comble. "Il avait accueilli une multitude d'activités", rappelle Marine, citant pêle-mêle une "agence immobilière", une "station-service" et un "salon de tatouage"

Bricoleuse et bien aidée par quelques proches, après avoir refait l'isolation, la peinture et assuré l'installation d'une nouvelle baie vitrée, la jeune femme a donné fière allure à ce local boisé de 70 m². "J'ai pu faire ces travaux grâce à la gentillesse des propriétaires qui m'exonèrent du loyer pendant quelques mois", précise la Canautiéroise. Mais que trouvera-t-on chez G&M Sellerie ? "Tout ce qui touche au prêt-à-porter dédié aux cavaliers", prévient l'entrepreneuse spécialisée dans le dressage et le saut d'obstacles.

La clientèle des concours dans le viseur

"Il n'y aura pas de western ou du Camargue. Je ne me voyais pas vendre des articles dans un domaine que je ne connais pas", admet-elle en toute sincérité. En plus des vêtements et bottes de ses marques préférées (®HKM, ®Harcour, ®Equiline, et ®Fellini notamment), la boutique proposera pléthore d'accessoires pour les chevaux : tapis, couvertures, protections, mors, brides. "Et tout ce qui est relatif au bien-être du cheval", complète Marine Bergeron, évoquant des produits relatifs à "l'alimentation et aux soins".

La boutique trouvera-t-elle son public ? "J'ai fait une étude de marché. Il y a du potentiel", se convainc l'entrepreneuse, qui "cible aussi la clientèle des concours" auxquels elle compte participer en établissant son stand, en accord avec la société hippique d'Uzès. Énergique et enthousiaste, la Gardoise ne manque pas d'idées pour "faire vivre" le magasin, en organisant par exemple "Les petits-déjeuners de la sellerie", un samedi par mois. 

L'humanité au cœur de la démarche

À l'image du logo de l'entreprise, articulé autour du "G" et du "M", de deux chevaux qui se font face, le tout imbriqué dans un espace en forme de cœur, Marine Bergeron met du cœur à l'ouvrage pour concevoir le commerce de ses rêves. Un lieu où le lien social retrouverait de sa superbe. "Je trouve qu'aujourd'hui, le commerce a perdu en humanité. Donc à l'extérieur, je vais installer un petit salon de jardin. J'offrirai le café aux clients. J'ai envie de recréer du lien. Surtout qu'avec mes clients, on partage la même passion, donc c'est plus facile", échafaude-t-elle.

Avec G&M Sellerie, la Canautiéroise concrétise le projet d'une vie : "C'est le seul projet qui est pleinement à moi. Ça me passionne vraiment ! Je me suis cherchée un petit moment professionnellement. J'ai fait des études qui ne me plaisaient pas réellement. Là, à 36 ans, on peut dire que c'est un petit aboutissement."

G&M Sellerie : ouverture prévue le vendredi 14 avril. Après quoi, le magasin sera ouvert le lundi de 9h30 à 12h30, puis du mardi au samedi, de 9h30 à 13h et de 15h à 18h30. 

Corentin Migoule

Economie

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio