Faits Divers
Publié il y a 11 mois - Mise à jour le 06.03.2023 - Boris De la Cruz - 1 min  - vu 1081 fois

NÎMES Deux "artistes" condamnés pour des tags sur les wagons SNCF

Deux hommes condamnés pour des tags sur des wagons

Photo archives

Deux jeunes Espagnols ont été condamnés au tribunal correctionnel pour avoir tagué des wagons SNCF à Nîmes.

Ils ne sont pas présents à l'audience du tribunal correctionnel de Nîmes, ce lundi 6 mars 2023, pour répondre de "dégradation légère d'un bien d'utilité publique". Au moment de leur interpellation en septembre 2022, ces deux hommes, âgés respectivement de 25 ans et 32 ans, avaient avoué faire le tour du monde du graffiti et ainsi taguer les espaces publics.

Cette nuit du 9 septembre, à 3h du matin, ils ont été interpellés à Nîmes-Courbessac en flagrant délit de tags des wagons SNCF. Les locomotives arrêtées étaient bombées par ces "artistes" lorsqu'ils ont été appréhendés avec des bombes de peinture près d'eux. Rapidement, ils ont avoué et revendiqué leur démarche artistique. La SNCF présente à l'audience a estimé le nettoyage des dégradations à près de 5 000 euros, apparemment, elle n'a pas vu dans ces dessins des œuvres originales et a décidé de déposer plainte.

Le tribunal a décidé de condamner les deux peintres à rembourser cette somme à la SNCF. Inconnus jusqu'à présent de la justice, ils écopent en outre de 2 000 euros d'amende avec sursis. 

Boris De la Cruz

Faits Divers

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio