Publié il y a 8 mois - Mise à jour le 28.07.2023 - Corentin Migoule - 4 min  - vu 3796 fois

FAIT DU SOIR 33 logements sociaux en construction et de nouvelles perspectives pour la jeunesse de Rousson

groupe scolaire

Ossature bois et pierres massives de Vers pour le majestueux groupe scolaire de Rousson. 

- Corentin Migoule

Pour l'une de ses toutes dernières sorties officielles, la préfète du Gard Marie-Françoise Lecaillon était en visite à Rousson ce mercredi 26 juillet. La représentante de l'État y a découvert le nouveau groupe scolaire à ossature bois ainsi que la résidence Simone-Veil en construction, entre autres. 

Il a eu beau chercher, il n'a pas trouvé ! "Jamais le plus haut représentant de l'État dans le Gard n'était venu à Rousson", a clamé le maire de la commune, Ghislain Chassary. L'anomalie a été corrigée ce mercredi 26 juillet avec la visite de la préfète du Gard Marie-Françoise Lecaillon, laquelle coulera bientôt des jours heureux en tant que jeune retraitée. Le sous-préfet devra quant à lui patienter mais, en partance après cinq ans de service en terres alésiennes, Jean Rampon était bien à Rousson lui aussi pour ce qui constituait son "avant-dernière" sortie officielle avant ses adieux du lendemain à l'Hôtel de ville d'Alès.

remise médailles
La préfète et le sous-préfet ont reçu la médaille de la Ville de Rousson. • Corentin Migoule

En fin de journée, des mains de l'édile roussonnais, le duo a donc reçu la médaille de la Ville de Rousson, faite de bois comme l'ossature du groupe scolaire qui venait d'être visité. S'il n'a pas encore de nom et n'a pour l'instant pas été officiellement inauguré, il vaut le détour. Les près de 400 élèves qui ont pris possession des lieux depuis quelques mois en savent quelque chose !

Pour ériger ce groupe scolaire qui comprend 8 classes de maternelle, 12 classes élémentaires, un restaurant scolaire, un pôle animation avec un auditorium de 200 places, une salle multisports, une salle d’arts plastiques et un parking de 30 places réservé au personnel, plus de 12 millions d'euros ont été déboursés par des financeurs divers tels que la commune elle-même, Alès Agglomération, le Département, la Région et l'État.

groupe scolaire
Ossature bois et pierres massives de Vers pour le majestueux groupe scolaire de Rousson.  • Corentin Migoule

Déjà labellisé à énergie positive et reconnu "bâtiment durable Occitanie (BDO), le groupe scolaire de Rousson et son ossature "bois certifié des territoires du Massif Central", par ailleurs bâti à partir de pierres massives issues des carrières de Vers, vient d'obtenir une nouvelle distinction : le prix régional de la construction bois mention "coup de coeur démarche inspirante 2023" décerné le vendredi 30 juin à Foix. 

Au cours de sa visite, la préfète a aussi pu découvrir les plateaux des bureaux des élèves, en bois de châtaignier cévenol, lesquels ont été fabriqués dans les ateliers de Thomas Pesin à Méjannes-lès-Alès. Si les températures du moment ne sont pas aussi élevées que celles de l'an dernier à la même époque, grâce à une isolation optimale, la représentante de l'État n'a pas eu à souffrir de la chaleur lors de sa déambulation dans les larges couloirs de l'école élémentaire. "Il fait frais sans la clim", a commenté Ghislain Chassary, tout en mentionnant la présence de deux brasseurs d'air dans chaque classe. 

Bassin de rétention des eaux pluviales.
Le bassin de rétention des eaux pluviales rogne l'immense cour de l'école.  • Corentin Migoule

Des salles de 72 m², "bien plus que la norme", où l'acoustique est propice à un apprentissage serein. "Ça ne résonne pas", a tenté de prouver l'édile en tapant fort dans ses mains. La petite délégation également composée de la conseillère départementale du canton Cathy Chaulet et de Jacky Valy a ensuite traversé la grande cour pour rejoindre le deuxième bâtiment qui abrite le réfectoire et l'école maternelle. 

Sur le trajet, le bassin de rétention des eaux pluviales de 50 m³ n'est pas passé inaperçu. "C'est avec ça qu'on arrose les espaces verts de l'école", a glissé Ghislain Chassary. La visite prenait fin après en avoir bluffé plus d'un. À commencer par la préfète du Gard : "On ne regrette pas nos investissements", a-t-elle conclu. "Vous devez même vous dire 'si on avait su, on en aurait donné davantage'", a ironisé le maire hôte. Nombreux sont les élus qui, d'ici ou d'ailleurs, ont fait le chemin jusqu'à Rousson pour découvrir et s'inspirer du groupe scolaire. Qui se fera peut-être bientôt un nom...

Une résidence de logements sociaux

Plus tôt dans la journée, la même délégation s'était rendue sur le chantier de la future résidence Simone-Veil, composée de 33 logements sociaux, sont 21 villas individuelles et 12 logements collectifs. Parmi eux, des T1 et des T2 pour "permettre aux jeunes actifs roussonnais de rester à Rousson", alors que ces derniers étaient bien souvent tentés de partir vers Alès. La résidence, établie au 29 chemin de la Boudre, abrite également deux logements exclusivement dédiés aux seniors, ainsi que deux logements réservés aux personnes à mobilité réduite. 

résidence Simone Veil
La résidence Simone-Veil pourrait être livrée avant l'été prochain. • Corentin Migoule

La maîtrise d'ouvrage de l'ensemble conçu par le cabinet CLN architecture a été confiée à la SAS Foncière Bama. Le bailleur social Habitat du Gard a investi plus de 5,4 millions d'euros dans cette opération à laquelle ont aussi contribué le Département, l'Agglo, la Région et la commune de Rousson. Le chantier de la résidence a débuté en septembre 2022 et, si la date théorique de livraison était prévue pour le mois d'octobre 2024, les ouvriers ont pris de l'avance au point qu'elle est désormais espérée "avant l'été 2024"

"Il faut compter 320 à 360 euros pour un T2 de 50 m²", a indiqué un représentant du bailleur social, ne manquant pas de louer le caractère "très abordable" de ces tarifs. "Communiquez aussi sur le prix de l’estimation de la facture énergétique", a conseillé la préfète, tout en concédant que l'ensemble fait à lui seul "un beau petit quartier". "Un hameau", a carrément rajouté le sous-préfet Jean Rampon, qui suggère désormais la construction d'un boulodrome au centre de la résidence. 

visite chantier
La préfète a visité plusieurs logements en chantier dans la résidence Simone-Veil. • Corentin Migoule

Entre ces deux temps forts majeurs de la journée, la délégation avait déjeuné dans un restaurant réputé des Mages puis plongé au cœur de la Préhistoire avec la visite du musée Préhistorama consacré à l'aventure de la vie sur Terre, articulé autour de 78 vitrines comportant près de 40 dioramas, des scènes reconstituées de la vie préhistorique et plus de 1 500 pièces de collection à découvrir. Un joli programme pour une grande première !

auditorium
L'auditorium sert autant aux élèves du groupe scolaire qu'à l'accueil d'évènements communaux.  • Corentin Migoule

prix
De l'Ariège, Ghislain Chassary est revenu avec un prix régional : le "coup de coeur démarche inspirante 2023" dans le cadre de la construction bois du nouveau groupe scolaire.  • Corentin Migoule

Corentin Migoule

Alès-Cévennes

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio