Publié il y a 29 jours - Mise à jour le 28.05.2024 - Louis Valat - 3 min  - vu 9713 fois

GARD Un acteur alésien monte les marches à Cannes

FRANCE CANNES FILM FESTIVAL 2024

Malik Frikah sur le tapis rouge avec Adele Exarchopoulos, Francois Civil et Mallory Wannecque 

- Photo via MaxPPP

À l'affiche du film "L'Amour ouf" de Gilles Lellouche, actuellement en compétition au festival de Cannes, Malik Frikah incarne la version adolescente du personnage de Clotaire, incarné par François Civil. Hier, le jeune acteur originaire d'Alès a eu l'honneur de fouler le prestigieux tapis rouge pour sa première fois. Le début d'une longue série ?

Un véritable show. Ce jeudi 23 mai, lors de la 77e édition du festival de Cannes, l'équipe du film "L'Amour ouf" a gravi les marches du, on ne peut plus célèbre, Palais des festivals et des congrès de Cannes. Un casting composé d’acteurs de renom tels que François Civil, Adèle Exarchopoulos, Raphaël Quenard, Jean-Pascal Zadi, Alain Chabat ou encore Benoit Poelvoorde, pour ne nommer qu'eux. Parmi les deux rôles principaux, ceux de François et Adèle ont été incarnés dans leur jeunesse par deux acteurs extrêmement prometteurs, Mallory Wanecque et Malik Frikah. Tous deux incarnent respectivement Jackie et Clotaire, durant leurs années d'adolescence. Pour Malik, originaire d’Alès, il s’agit de son premier "grand" film après son expérience dans "Apaches" en 2023.

Sur les marches, son charisme émane de sa chemise blanche légèrement ouverte, dévoilant deux boutons, assortie à un costume noir impeccablement ajusté. Ses cheveux sont soigneusement peignés et son regard admiratif, révèle ces yeux clairs. Cela ne fait aucun doute, en plus de son jeu d'acteur fabuleux, il dégage une prestance indéniable. Pourtant, le jeune acteur était au départ destiné à un tout autre parcours.

De B-Boy à Clotaire

Sur le plateau de C à Vous, Malik Frikah a annoncé en début de semaine n'avoir "jamais été aussi heureux de sa vie". Alors que son identité d'acteur semble aujourd'hui indissociable de lui-même, il fut un temps où la danse, et plus particulièrement le hip-hop, rythmait sa passion. Doté d'un talent considérable, Malik s'est illustré, à l'adolescence, parmi l'élite mondiale, tant sur les scènes de Battle en France qu'à l'international. Son parcours dans la danse a été brusquement interrompu par l'avènement de la pandémie, mais le jeune alésien en tire toutefois une expérience formatrice qui a forgé son mental, sa discipline et son sens artistique. Des qualités qu'il a décidé de déployer avec brio, et caractère, sur les plateaux de tournage, où il semble parfaitement s'épanouir désormais.

Après avoir fait ses premiers pas dans le film "Apaches", réalisé en 2022 et sorti un an plus tard, en 2023, Malik Frikah était aperçu lors des avant-premières avec une nouvelle apparence, le crâne rasé. Il était en réalité en plein tournage, celui qui marquera sans nul doute un tournant majeur dans sa carrière d'acteur "L'Amour ouf". En effet, avec un seul film à son actif et une expérience de break désormais terminée, il décide il y a quelques mois de participer au casting d'un prochain film dont il entend parler, réalisé par Gilles Lellouche. Un film qui se déroule dans les années 1980, dans le nord de la France et qui raconte l'histoire de Jackie et Clotaire qui grandissent entre les bancs du lycée et les docks du port. Elle étudie, il traine. Leurs destins se croiseront et c'est l'amour fou. "La vie s'efforcera de les séparer mais rien n'y fait, ces deux-là sont comme les deux ventricules du même cœur..." peut-on lire sur le synopsis.

Attiré par le scénario, et ayant la sensation de correspondre parfaitement au personnage de Clotaire, jeune, l'Alésien de 16 ans seulement à l'époque décide de saisir sa chance, véritable passionné de septième art. Malik, passionné par les films qui "explorent les profondeurs des émotions humaines", n'a pas hésité à envoyer une vidéo pour le casting. Il a progressé à chaque étape avec succès, jusqu'à être choisi pour incarner ce rôle principal. Comme une évidence.

Déjà chouchou du public ? 

Les spectateurs sont en tout cas déjà conquis. Après un applaudimètre retentissant suite à son passage en salle hier soir (regarder à 4 minutes et 58 secondes en cliquant ici), nombreux sont celles et ceux qui l'ont félicité pour sa prestation. Du côté de Cannes ce matin, après la projection du film, Malek B., un spectateur ayant assisté hier à la montée des marches et à la diffusion du film, confie à Objectif Gard : "La performance de Malik Frikah est goatesque (exceptionnelle, NDLR). Il risque de devenir un visage incontournable du cinéma français dans les années à venir, c'est sûr et certain. Son jeu d'acteur est à couper le souffle, honnêtement." Pour être précis, rappelons que Malek B. ne connaît aucunement Malik, malgré la proximité ironique de leurs prénoms. La carrière de Malik Frikah est en tout cas pleine de promesses. Le film "L'Amour ouf" sortira en salles le 16 octobre prochain. Encore un peu de patience donc, pour découvrir ce qui pourrait bien être la future étoile du cinéma français... Chauvins ? Certainement pas !

Louis Valat

Alès-Cévennes

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio