Bagnols-Uzès
Publié il y a 6 mois - Mise à jour le 11.08.2023 - Thierry Allard - 3 min  - vu 620 fois

BAGNOLS/CÈZE Pour l’heure, les animations estivales sont « un très bon cru »

yannick noah

Yannick Noah était en concert au théâtre de verdure du Mont Cotton de Bagnols-sur-Cèze, ce jeudi 13 juillet. 

- photo Marie Meunier

À un peu plus de la moitié de la période estivale, le premier adjoint au maire de Bagnols Maxime Couston tire un premier bilan des Cèz’tivales, les animations estivales de la ville.

Un bilan qui passe d’abord par la piscine Guy-Coutel, un des rares bassins olympiques de la région. « Un très bel outil », comme le qualifie l’élu, un outil qui, s’il coûte cher à la mairie (370 000 euros par an tout confondu), est « indispensable », juge Maxime Couston. De fait, il est fréquenté « par environ 300 personnes par jour », avance l’élu, avant de rappeler les tarifs accessibles de la piscine, 1,50 euro l’après-midi pour les moins de 17 ans, 2 euros pour les adultes. Quant à la gratuité proposée lors de la canicule de l’année dernière, elle n’est pas à l’ordre du jour : « c’était exceptionnel. »

Reste que la piscine est fermée le dimanche. « Nous avons six maîtres-nageurs, il nous en faudrait un de plus pour ouvrir le dimanche, mais on ne l’a pas », explique Maxime Couston, alors que les maîtres-nageurs sont des oiseaux rares. Quant à la pataugeoire, de nouveau fermée cette année, elle va disparaître et laisser la place à « un projet de jeux d’eau dans le parc Paul-Éluard pour l’an prochain », affirme le premier adjoint.

Si la piscine est un point « essentiel dans nos animations estivales », selon l’élu, elle n’est pas le seul. Ainsi, le concert de Yannick Noah, en juillet dernier, « a rempli le Mont Cotton », et a joué le rôle de figure de proue de cette première partie de la saison. « La formule des Cèz’tivales lancée il y a cinq ans est bien rodée, on a tous les publics, tous les âges, en mixant les festivités, le théâtre, le cinéma, les concerts, les soirées karaoké », énumère-t-il en saluant, entre autres, le Comité des fêtes, qui mouille le maillot cet été encore qui est, aux dires de Maxime Couston, « un très bon cru ».

Désormais la prochaine grosse étape est le concert de Sheila le 19 août, avant la fin des festivités de l’été lors de la fête votive du 8 au 11 septembre. Sur quatre jours, donc. « Bagnols a changé, comme son urbanisme et sa fréquentation, on ne peut plus bloquer la ville le lundi et le mardi alors que les métiers forains sont fermés en attendant le mercredi », affirme le premier adjoint. Cette année, au vu de l’actualité, « nous allons renforcer les contrôles de sécurité, administratifs et techniques », affirme-t-il.

Et la fête votive « ne sera pas uniquement une fête foraine, il y aura des orchestres, la bodega du rugby, avec un grand écran pour l’ouverture de la coupe du monde, la course des garçons de café, et pour la deuxième année une abrivado et une bandido par le club taurin », présente Maxime Couston. Voilà qui devrait permettre de finir l’été dignement.

Vers une couverture pour le petit bassin

La phase d’études a été lancée pour une couverture du petit bassin de 18 mètres par 8 de la piscine de Bagnols. « L’idée serait de le couvrir juste l’hiver avec un couloir jusqu’aux vestiaires », explique Maxime Couston. Un tel aménagement, qui serait retiré à la belle saison, permettrait notamment de proposer des créneaux pour l’apprentissage de la natation pour les scolaires. Les vestiaires seront rénovés par la même occasion. « L’échéance c’est 2025, 2024 sera réservée aux études et aux appels d’offres », rajoute le premier adjoint.

Thierry Allard

Bagnols-Uzès

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio