Publié il y a 1 an - Mise à jour le 16.04.2023 - Thierry Allard - 2 min  - vu 2155 fois

CONNAUX Une pharmacie et un pôle médical tout neufs inaugurés

La nouvelle pharmacie et le nouveau pôle médical de Connaux ont été inaugurés ce samedi

- Photo : Thierry Allard

« C’est un grand jour pour le village », lance le maire de Connaux, Stéphane Maurin, ce samedi midi au moment de couper le ruban du nouveau pôle médical et de la nouvelle pharmacie du village, bâtis le long de la RD6086.

Un projet entièrement privé, porté par le pharmacien du village Vincent Malaviolle. Installé à Connaux depuis 2006, il cherchait à obtenir « de meilleures conditions de travail et un parking », mais aussi à regrouper des professionnels de santé. C’est désormais chose faite dans le bâtiment environ 500 mètres carrés entre la pharmacie et le pôle médical, qui accueille trois médecins, dont le Dr Franck Marcenac, qui était jusqu’alors le seul du village, mais aussi deux kinésithérapeutes, deux cabinets d’infirmières indépendantes et un psychologue. Le pôle médical a ouvert le 1er février et la pharmacie le 27 mars.

La nouvelle pharmacie et le nouveau pôle médical de Connaux ont été inaugurés ce samedi • Photo : Thierry Allard

Pour le pharmacien, qui porte entièrement le projet financièrement, le but était aussi d’élargir sa clientèle sur un axe stratégique entre Bagnols et Remoulins. « Aujourd’hui, pour exister il faut de l’accessibilité et de la visibilité », estime-t-il. Et pour arriver à mener un tel projet à bien, il faut aussi s’armer de patience : trois ans exactement, tracasseries administratives obligent. Heureusement le projet, « né d’une volonté commune des professionnels de santé et de la mairie », rappelle le maire, a pu bénéficier du soutien décisif de l’édile et du député de l’époque, Anthony Cellier, comme le souligne le pharmacien.

« Il en a fallu de l’énergie, taper à différentes portes, les faire ouvrir, même celles fermées à double tour », rejoue Stéphane Maurin, qui aura aussi un mot pour l’Agglomération et son service urbanisme pour son aide. La même équipe sera très bientôt de nouveau sollicitée, puisque Vincent Malaviolle ne compte pas s’arrêter en si bon chemin : « Nous avons une extension de prévue, pour une sage-femme, un dentiste, un ostéopathe, un orthophoniste », avance-t-il.

Une extension est d'ores et déjà prévue tout à côté • Photo : Thierry Allard

Ce nouveau projet, prévu tout à côté du premier, compte deux bâtiments de 200 mètres carrés. Le permis de construire est en cours de finalisation.

Thierry Allard

Bagnols-Uzès

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio