Publié il y a 6 mois - Mise à jour le 28.10.2023 - Thierry Allard - 4 min  - vu 367 fois

FAIT DU SOIR Le vélo sous toutes ses formes à l’honneur à Avignon Vélo Passion

Une impressionnante pise de BMX indoor accueille des épreuves ce week-end

- Photo : Thierry Allard

La sixième édition d’Avignon Vélo Passion se tient ce week-end au Parc des expositions de la Cité des Papes. Un événement d’ampleur autour de la petite reine, intemporelle et protéiforme, où plus de 10 000 visiteurs sont attendus.

« Le vélo pour tous et dans tous ses états ». Voici, en une phrase, le festival Avignon Vélo Passion résumé par le vice-président du Grand Avignon délégué aux Transports, Daniel Bellegarde, ce samedi matin. Avec cet événement organisé par Avignon Tourisme, la ville d’Avignon et BMX Organisation, il s’agit de « repositionner le vélo dans notre vie et dans toutes ses dimensions », rajoute la maire d’Avignon, Cécile Helle.

Organisateurs et partenaires du festival, ce samedi matin • Photo : Thierry Allard

Dimension sportive par exemple, avec une grande piste en terre et enrobé entouré de gradins de 2 000 places dans le palais du Parc des expositions qui accueille l’Avignon BMX Indoor. Une course officielle, désormais soutenue par l’Union cycliste internationale, « avec notamment un Open donnant droit à des points aux nations en vue des Jeux olympiques », précise Georges Garcia, de BMX Organisation. Tout au long du festival, les différentes catégories d’âges du BMX s’affronteront sur ce qui est probablement « le plus beau indoor de France », glisse Georges Garcia. Il faut dire que les organisateurs se donnent du mal, avec pas moins de 4 000 mètres cubes de terre, soit 6 000 tonnes, aménagés par les plus grands professionnels du domaine. Notez que cette terre est réutilisée d’année en année et stockée tout à côté, ce qui permet de limiter l’impact écologique de l’épreuve.

Une impressionnante pise de BMX indoor accueille des épreuves ce week-end • Photo : Thierry Allard

Sport toujours, avec des démonstrations de trial en extérieur, et un open de dual trial en intérieur, qui oppose deux pilotes sur une même piste. Un peu plus loin, des démonstrations de BMX freestyle sont aussi proposées par l’expérimentée équipe Starlight Bicycle Stunt Show. À côté, vous pouvez essayer le Bike and shoot, un sport qui, un peu comme du biathlon, mêle parcours à vélo et tir de précision, mais à l'infra-rouge. Et, dans le cadre du festival mais hors du Parc des expositions, ce samedi matin un parcours de Gravel, ce vélo adapté aux chemines comme à la route, était proposé sur une centaine de kilomètres entre Avignon et le Pont du Gard. Quant à ceux qui sont plutôt balade tranquille, le centre social et culturel l’Espelido propose ce dimanche matin à partir de 10 heures une balade guidée autour d’Avignon au départ de l’entrée 1 du Parc des expositions. Participation gratuite, inscriptions aux 04 90 32 45 65 ou accueil@espelido.fr.

Des démonstrations et initiations au trial sont au programme du festival • Photo : Thierry Allard

Le vélo du quotidien a aussi toute sa place à Vélo Passion. De multiples stands proposent toute une gamme de produits, des associations des initiations à la réparation et les trois magasins Décathlon de Vaucluse proposent rien de moins que le plus grand « Trocathlon » de France, avec près de 500 vélos d’occasion. « Il y a des vélos de 10 à 4 500 euros, et la moitié d’entre eux sont à moins de 120 euros », précise Charly Léonard, responsable des événements et partenariats du magasin Décathlon du Pontet. Notez qu’on y trouve aussi quelques vélos à assistance électrique et une poignée de vélos cargos.

Près de 500 vélos d'occasion sont proposés sur le festival • Photo : Thierry Allard

Des vélos cargos justement, le fabricant français basé à Dijon (Côte-d’Or) Douze Cycles en propose sur le festival, avec une piste d’essai dédiée. Son plus beau modèle, au cadre « totalement fabriqué en France », précise Jérôme Gobert, représentant de la marque spécialisée dans le vélo cargo, permet de transporter « jusqu’à 100 kilos de charge utile à l’avant », précise-t-il. Couplé avec une remorque, il peut charrier jusqu’à plus de 300 kilos et, aménagé, peut transporter des enfants par exemple. Utile dans les grandes villes notamment, même s’il faut compter 6 000 euros environ pour se l’offrir.

La maire d'Avignon Cécile Helle teste un vélo cargo de Douze Cycles sur le festival • Photo : Thierry Allard

Les enfants ne sont pas oubliés, avec un circuit de vélos loufoques proposés par l’association Méga Rires, et un circuit dédié à la draisienne, accessible dès l’âge de 2 ans proposée par l’Espelido. Une activité qui cartonne : « Nous avons eu plus de soixante enfants inscrits ce samedi pour le challenge, c’est un record », se félicite le directeur du centre social et culturel Laurent Crespin. Le but étant de « faire bouger les enfants », rajoute-t-il, et de leur transmettre le virus du vélo, aussi. 

Les tout-petits peuvent s'essayer à la draisienne sur un parcours dédié • Photo : Thierry Allard

Plus largement, ce festival se veut un marqueur de la place que le territoire veut accorder au vélo. Une place de plus en plus grande : du côté de l’Agglomération, le système de vélos en libre service Vélopop va être renouvelé au premier trimestre de 2024, avec des vélos à assistance électrique, et le Grand Avignon a lancé les études pour relier ses communes avec des voies de déplacements doux et les connecter avec les intercommunalités voisines. Du côté de la Ville d’Avignon, Cécile Helle revendique avoir « pris de la place à la voiture pour mettre le vélo en sécurité pour rééquilibrer l’usage des mobilités. » Le développement du vélo en ville se fait à ce prix.

Avignon Vélo Passion, c’est encore ce dimanche de 9 heures à 18 heures au Parc des expositions d’Avignon. Entrée 8 euros, gratuit pour les enfants de moins de 8 ans. Parking gratuit. Plus d’informations ici.

Thierry Allard

Bagnols-Uzès

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio