Bagnols-Uzès
Publié il y a 2 mois - Mise à jour le 03.12.2022 - TA - 2 min  - vu 334 fois

PONT-SAINT-ESPRIT Grève des agents municipaux ce mardi, des perturbations dans les écoles

L'hôtel de ville de Pont-Saint-Esprit (DR)

Un préavis de grève a été déposé par le syndicat FO pour ce mardi 6 décembre au sein de la mairie de Pont-Saint-Esprit.

Dans un communiqué, la municipalité indique : « En conséquence, les services d’accueil dans les écoles élémentaires et maternelles risquent d’être fortement impactés. Il n’y aura pas de garderies le matin, le soir et pas de cantine. Nous tenons à rappeler que les repas ne seront pas facturés aux familles. »

Une délégation syndicale sera reçue ce lundi dans la concertation, « qui a toujours été le maître-mot des relations avec les représentants syndicaux », affirme la maire Claire Lapeyronie, rappelant que des groupes de travail composés d’agents volontaires sur la mise en place des 1 607 heures, du télétravail ou encore sur la mise à plat du régime indemnitaire.

« Sur la base des propositions de ces groupes, la collectivité a proposé : le passage à 1 607 heures, pour se conformer à la législation en vigueur ; la mise en place d’une charte du télétravail ; la revalorisation des agents, en particulier celle des agents de catégorie C, majoritaires dans les effectifs de la ville. Une enveloppe budgétaire conséquente sera allouée à ces revalorisations, en dépit des contraintes budgétaires fortes de la collectivité – hausse des tarifs de l’énergie en particulier », rappelle la maire.

Par la suite, « ces propositions ont été présentées lors du Comité technique du 29 novembre dernier pour avis. Les dispositions sur le télétravail ont été adoptées. Le passage aux 1 607 heures et la mise à plat du régime indemnitaire n’ont pas été approuvés par le collège des agents. Un deuxième Comité technique aura lieu le mercredi 7 décembre. »

« Je ne souhaite aucunement bafouer le droit de grève mais, en responsabilité, je souhaite insister sur le caractère réglementaire du passage aux 1 607 heures à Pont-Saint-Esprit et redire ma volonté de ne faire perdre aucun avantage indemnitaire aux agents spiripontains, acteurs du service au public », affirme la maire Claire Lapeyronie.

TA

Bagnols-Uzès

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais