Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 10.04.2024 - Camille Graizzaro - 4 min  - vu 454 fois

FAIT DU SOIR Axel, un archer de 9 ans qui rêve de médaille olympique

Axel, 9 ans, rêve de devenir champion olympique de tir à l'arc.

- C. Graizzaro

Champion gardois en U11 18 mètres, 2e national de sa catégorie, Axel, 9 ans, est l’étoile montante du club de tir à l’arc de Beaucaire. Il vient de remporter le Critérium poussin U11 par équipes départementales. Son rêve ? Gagner une médaille aux Jeux Olympiques.

Il y a beaucoup de vent qui souffle sur Beaucaire ce mercredi après-midi. C’est donc à la chapelle de Garrigues Planes que s’entraînent les jeunes archers du club de tir à l’arc de la commune. Parmi eux, Axel, 9 ans, est déjà derrière sa ligne de tir à 20 mètres de sa cible, son impressionnant arc vert et noir dans les mains. Le week-end dernier, il a gagné, ou plutôt « écrasé » les autres équipes lors d’un critérium par équipes départementales à Carcassonne : il est arrivé premier en classement individuel, avec un score de 174/180, et premier en équipe. Il est également classé deuxième au classement national, catégorie 18 mètres, avec une moyenne de 520 points (contre 523 pour le premier).

Le club s'entraine actuellement dans une chapelle à Garrigues Planes. Elle permet aux adhérents de s'entrainer au tir loin du froid et du vent, mais est loin de proposer une solution idéale aux archers beaucairois. • C. Graizzaro

« Il y a eu six volées de trois flèches, où il a fait 174 points sur 180 », explique Roxane, sa maman, mais aussi son entraîneuse. « Ensuite, on additionne tous les scores de chaque archer pour classer les départements : le Gard arrivait déjà premier. Ensuite, il y a eu des duels avec les autres équipes, en demi-finale ils ont gagné 6-0, et ils ont à nouveau gagné 6-0 en finale. C’était une grosse équipe, ils se sont donnés à fond dans cet exercice qui était nouveau pour eux, et Axel s’est éclaté. »

"En tout, j'ai 11 médailles et 3 coupes! Maman a dit qu'on allait installer une étagère dans ma chambre parce qu'elles prennent trop de place". • C. Graizzaro

Une passion-héritage

Axel s’entraine environ six heures par semaines, sous le regard attentif de son grand-père, lui aussi entraîneur, et de sa mère, et participe à des compétitions le week-end. « C’est sa passion, il vit pour ça. Nous, on ne le force pas, il a vraiment ça dans le sang. Le tir à l’arc demande une certaine attitude : il faut être calme, posé, à l’écoute…Et Axel a toutes ces qualités, il a vraiment trouvé son sport, celui qui correspondait à sa personnalité.»

Axel note tout au dos de ses médailles : le nom, le lieu et la date de la compétition, son rang, et même ses points, pour garder une trace de son évolution. • C. Graizzaro

Entrainement au tir à 20 mètres sur une cible de 80 cm. • C. Graizzaro

Une passion sans doute transmise comme un héritage, parce que même la petite sœur attend avec impatience ses 6 ans pour enfin pouvoir s’inscrire comme son frère, sa mère et son grand-père avant elle, au club de tir à l’arc. En effet, Roxanne est elle-même ancienne archère de niveau national. « J’ai dû arrêter pour mes études, je suis infirmière libérale. On ne vit pas du tir à l’arc aujourd’hui malheureusement, même au niveau professionnel. »

Axel vit, respire et même dort tir à l'arc! Il a sur le mur de sa chambre une cible de 122 cm, et un maillot signé par ses archers préférés. • Crédit photo: Roxane, la maman d'Axel

Le tir comme méthode de relaxation

Lorsqu’on demande au principal intéressé, pour lui, le tir à l’arc c’est à la fois une méthode de relaxation, et une forme d’adrénaline. « J’aime tirer mes flèches, et le suspense de savoir où elles vont se planter sur la cible. Ça montre aussi que je sais m’appliquer et être le meilleur. Mais ça m’apaise aussi, comme on fait toujours les mêmes mouvements. » Et Axel est du genre perfectionniste : quand quelque chose lui plait, il a tendance à se donner à fond, « à l’école comme dans le tir à l’arc », précise sa maman. « Et il a la victoire très humble, précise Joëlle, sa grand-mère, il ne va pas sauter en l’air, il estime que s’il a gagné c’est parce qu’il a travaillé pour. »

Tirs de réglagles avant de passer aux choses sérieuses: 64/70 points. "Mais Axel est capable de tirer uniquement dans la partie jaune de la cible". L'objectif? Être toujours au plus près du X, le centre.

Et son grand rêve, ce sont les Jeux Olympiques. Pour y arriver, il est prêt à tout : « Je vais m’entraîner tant qu’il est encore temps. » Il compte bien évidemment suivre les épreuves à Paris cet été, et établit déjà ses pronostics : pour lui, c’est le Français Thomas Chirault qui obtiendra l’or. « Un jour, je suis parti au tournoi européen, et je l’ai vu tirer. Et ça m’a fait plaisir, je veux vraiment devenir comme lui. ». Rappelons tout de même que si les archers de l’équipe de France sont déterminés (avec une belle proportion de Gardois par ailleurs), ceux qui participeront aux Jeux n’ont pas encore été sélectionnés, puisque les quotas de compétitions ne sont pas encore terminés.

Axel accroche fièrement sur son carquois ses flèches et ses plumes, les équivalents des ceintures pour les arts-martiaux. • C. Graizzaro

Le club

Le club de tir à l’arc de Beaucaire existe depuis 24 ans, fondé par Roxane lorsqu’elle était adolescente. Les adhérents, adultes et enfants, s’entraînent également sur un terrain extérieur prêté par la mairie. Il organise et accueille également le championnat du Gard au gymnase Angelo Parisi, qui les 27 et 28 janvier dernier, a accueilli près de 150 participants. Il propose un kit d’équipement comprenant un carquois et des flèches et autres équipements à hauteur de 20 euros par adhérent, en plus de prêter l’arc qui peut être onéreux à l’achat.

Le terrain d'entrainement prêté par la mairie comporte des cibles en paille, ainsi que deux hangars, dont un appartenant au club, pour y stocker tout le matériel nécessaire à la pratique de ce sport. • C. Graizzaro

Pour plus d'informations:

Les entrainements au club de tir à l’arc de Beaucaire sont programmés :
- le mercredi de 14h30 à 16h pour les enfants débutants

- le lundi et le vendredi de 17h30 à 19h, et le mercredi de 16h30 à 18h pour les ados

- Le lundi, mercredi et le vendredi de 19h à 20h30 pour les adultes.

Les cotisations du club s’élèvent à 110 euros, les licences à 45 euros pour les enfants, et 65 euros pour les adultes.
Vous pouvez contacter Stephan Belis, le président du club au 06.70.17.34.67 pour plus d'informations.

Camille Graizzaro

Beaucaire

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio