Publié il y a 1 an - Mise à jour le 21.02.2023  - 1 min  - vu 535 fois

REMOULINS Quatre mois de prison avec sursis et 800€ d'amende pour des tags dénigrant le maire

Le Palais de Justice de Nîmes.

- Photo : Tony Duret

Le sexagénaire domicilié à Remoulins, a été condamné le lundi 13 février à une amende de 800 euros et quatre mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Nîmes.

"Dans la nuit du 4 au 5 août 2022, entre 22 heures et 6 heures, plusieurs dégradations avaient été commises sur des biens appartenant à la commune, dans un contexte de tension relatif au réaménagement de la route des Bagnols sur le territoire de Remoulins", indique la Mairie dans un communiqué de presse. 

Sept tags avaient ainsi été recensés sur des panneaux de signalisation, un mur et un abribus, situés route de Bagnols et avenue Geoffroy-Perret. Ces inscriptions, rédigées dans des termes vulgaires et dénigrants, visaient directement le maire de Remoulins, Nicolas Cartailler, ainsi que la commune en qualité́ de personne morale.

L’auteur des faits, un Remoulinois âgé d'une soixantaine d'années, a été condamné le lundi 13 février par le tribunal correctionnel de Nîmes à une amende de 800 euros et quatre mois de prison avec sursis. "Ce jugement vient conforter le travail de l’équipe municipale qui œuvre pleinement et au quotidien pour la sécurité et le bien vivre des Remoulinois."

Beaucaire

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio