Gard
Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 12.12.2022 - Alban Pullara et Anthony Maurin - 4 min  - vu 1099 fois

GARD Parfums d'Uzège, la marque qui a du nez

Parfums d'Uzège (Photo Parfums d'Uzège).

Les petites sociétés, souvent locales, peuvent offrir à la fois qualité et savoir-faire. Des choses devenues rares, encore plus quand leurs productions sont fabriquées en France, du début à la fin. Au centre du département, Valérie Rossi fait émerger ses parfums d'Uzège.

Santal blanc (Photo Parfums d'Uzège).

Grasse, Grasse et toujours Grasse... Oui, les parfums de Grasse sont connus et reconnus, les Parfums d'Uzège y puisent leur force, mais pas leur inspiration. Dans le Gard aussi, on sait faire et vendre des parfums en lien avec le terroir et l'histoire locale. La preuve avec une petite société qui sera appelée à avoir un bel avenir, Parfums d'Uzège.

Directrice de cette entreprise qui sent bon, Valérie Rossi est fière de faire du made in France. "Le parfum français a une bonne renommée quand on parle de qualité de produits, de composants et d'allergènes. La France surveille tout ça de très près !"

Pour les hommes (Photo Parfums d'Uzège).

Et ici, on ne triche pas. Sur le site web de la marque, on peut lire : "L'entreprise tient son nom de sa géolocalisation, le pays d’Uzège." En effet, il s’agit d’un secteur gardois qui allie architecture de caractère (château, mas, capitelles, ponts…), histoire (premier duché de France en 1632) et arts (galeries, festivals).

"J'ai racheté le nom de la société en 2018 et mon but était de la faire revivre, expose Valérie Rossi. Toutes les fragrances sont créées en rapport à la vie et la ville d'Uzès. À la base, je revendais ces parfums, mais j'ai toujours été attirée par les senteurs de la nature. Nous avons deux gammes : les eaux de toilette et les eaux de parfum. Pour les eaux de toilette, vous pouvez les trouver dans quelques parapharmacies. Pour les parfums, ça se passe chez les concepts stores, boutiques et sur notre site Internet."

Duchesse (Photo Parfums d'Uzège).

Être bien sur son territoire et le valoriser en créant de nouvelles fragrances, de nouveaux parfums en lien avec les paysages, leur histoire et les forces locales, une bien jolie idée que Valérie veut poursuivre : "Les eaux de parfum sont un hommage. Avec le patchouli en Uzès, où les amandes (un fruit local, NDLR) et le patchouli se marient parfaitement pour retrouver une senteur orientale made in Uzès. Pour la Duchesse, c'est vers une émotion uzétienne que j'ai voulu aller. Il y a du lys, forcément, mais aussi du cep de vignes ou encore des essences de garrigue... À l'ombre du figuier - autre création -, c'est évidemment la figue qui domine, c'est un parfum sucré et gourmand. Nous venons de sortir Green Garden qui révèle des senteurs d'herbe coupée sur un fond de patchouli. C'est très frais et c'est aussi bien pour les hommes que pour les femmes."

Vétiver (Photo Parfums d'Uzège).

Les premiers-nés estampillés "Parfums d’Uzège" sont de simples monofragrances "Vanille" et "Patchouli", mais elles sont toujours d’actualité après plus de 20 ans d’existence.

"Nous travaillons avec un laboratoire qui est basé à Grasse, mais les parfums passent toujours entre nos mains. Nous faisons tout. Nous étiquetons, nous mettons en flacon puis en boîte. Nous faisons fabriquer nos boites à Milhaud et, de manière générale, disons que tous nos partenaires sont Français, souvent de la région. Je pense aussi faire appel à une société du Jura pour nos futurs bouchons en bois ou en liège. Nous voulons éviter le plastique et toutes les pénuries."

Ylang (Photo Parfums d'Uzège).

En parlant de pénurie, la société devait s'exporter en Ukraine, mais l'actualité a fait changer les plans de Valérie Rossi. "Nous sommes à un stade où, pour développer la société, des investissements sont nécessaires. Nous comptons exporter les parfums en Belgique et en Espagne d'ici 2024 car les Espagnols, par exemple, sont très consommateurs et gourmands de parfums."

À Nîmes, rue de la Violette, c'est chez Madamsuzy au numéro 3 que le consommateur peut tenter l'aventure. Christophe, qui est à la boutique depuis plus de trois ans, apprécie ces fragrances et les personnes qui les élaborent. "Déjà, les parfums sont faits à côté. C'est une marque locale et j'aime ce qu'ils font. Quand c'est possible, je joue le jeu du local, mais avec eux c'est un plaisir. Ils sont très gentils, à l'écoute et ils nous demandent même des conseils."

Parfums d'Uzège (Photo Parfums d'Uzège).

Dans ce magasin à la mode du concept store, on retrouve donc les Parfums d'Uzège en bonne place. "Les gens comprennent, à juste titre, que ces parfums sont des produits précieux." Et ses parfums favoris ? "Moi, j'aime Patchouli en Uzès mais aussi Vétiver boisé. Mais, parmi les gammes proposées, vous trouverez facilement ce qui vous plaît pour les femmes mais aussi pour les hommes."

Pour suivre la balade olfactive de la créatrice, à Uzès, c'est à l'Armoire d'Honorine (8 Pl. aux Herbes) que cela se passe. À Sommières, c'est à la boutique Pistache, 23 Rue Général Bruyère. À Bagnols, chez Acte II, 19 Rue de la République. À lonely déco, Zac Du Petit Verger à la Calmette. À Alès, c'est chez Le Bertoul, mais vous pourrez aussi retrouver les Parfums d'Uzège à la pharmacie Nocella à Quissac, ou encore à Calvisson. Tous les revendeurs sont répertoriés sur la boutique en ligne : www.parfums-duzege.com

Alban Pullara et Anthony Maurin

Gard

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais