Gard
Publié il y a 2 mois - Mise à jour le 26.11.2022 - Anthony Maurin - 2 min  - vu 258 fois

L'OEIL DANS L'OBJECTIF L'actualité de la semaine en images

Chaque samedi, à midi, Objectif Gard vous propose de jeter un œil dans le rétro et de revenir en images sur l'actualité de la semaine écoulée.

La proposition de loi Caron sur le carreau. Tout ça pour ça... Après des semaines de débats et d’invectives entre pros et anticorridas, le député Insoumis de Paris a finalement retiré, ce jeudi à l’Assemblée nationale, sa proposition de loi pour l’abolition de la corrida. Une proposition de loi qui a fait pschitt.

La pièce jouée (Photo Yannick Pons).
 

"Les teneurs", dire les choses et les montrer. Chloé Demeulenaere et Mario Rodrigues-Vaz, délégué sur les quartiers Pissevin – Valgedour, ont présenté devant un public de collégiens et d'associations locales, une pièce de théâtre qui pose les questions de la radicalisation dans un scénario inventé autour d’un attentat qui aurait été effectué par un jeune de la cité. Les collégiens des quartiers de Pissevin et Valdegour ont été confrontés à toutes les questions qui se posent autour de ce drame, dans une tragédie théâtrale. « Nous sommes sur un territoire en crise dans lequel les valeurs de la République sont en danger. Aujourd’hui, notre action est effectuée à l’attention des jeunes mais aussi des moins jeunes à rediscuter sur le choix : je suis musulman mais j’ai le choix de vivre avec les valeurs de la République plutôt que de me radicaliser », lance la sous-préfète.

Victor Hugo France-Australie CDM 1
Le premier but d'Olivier Giroud, célébré au Bar Victor Hugo • Sacha Virga

Une Coup du monde attendue malgré le boycott. À l'occasion de l'entrée en lice de l'équipe de France pour cette Coupe du monde 2022 face à l'Australie, de nombreux bars et restaurants ont décidé de diffuser la rencontre, remportée 4-1 par les Bleus. 

Ils se sont réunis contre la transphobie. La journée internationale du souvenir trans s’est déroulée, pour la première fois, à Nîmes dimanche dernier sur l’Esplanade Charles-De-Gaulle. C’est dans toute la France et bien plus que ces commémorations se tenaient ce dimanche. La Journée internationale du souvenir trans rend hommage aux victimes de transphobie. Depuis 1999, le 20 novembre, elle est célébrée dans de nombreux pays en souvenir des personnes assassinées, mais celles aussi poussées au suicide en raison de leur choix de devenir trans. À Nîmes, ils étaient une trentaine à s’être réunis malgré quelques gouttes de pluie. Ils ont sobrement allumé des bougies autour de la fontaine Pradier en respectant une minute de silence.

Anthony Maurin

Gard

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais