Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 05.04.2024 - Anthony Maurin - 3 min  - vu 293 fois

FAIT DU JOUR Le festival « Traditions & Afición, un art de vivre », quatrième édition !

Traditions & Afición, un art de vivre 2024 (Photo Anthony Maurin)

Les élus Benjamin Giudi, Gaël Dupret, l'artiste Laurent Arpinon, Franck Proust et Eddy Valadier pour lefestival Traditions & Afición, un art de vivre 2024 (Photo Anthony Maurin)

Jusqu’au 12 octobre prochain, Nîmes métropole célèbre ses traditions partout sur son territoire.

Traditions & Afición, un art de vivre 2024 (Photo Anthony Maurin)
Les élus Benjamin Giudi, Gaël Dupret, l'artiste Laurent Arpinon, Franck Proust et Eddy Valadier pour lefestival Traditions & Afición, un art de vivre 2024 (Photo Anthony Maurin)

C’est à Saint-Gilles, dans les arènes Émile Bilhau, qu’avait lieu la présentation de la quatrième édition du festival taurin et folklorique de Nîmes métropole. « Je suis très heureux de vous recevoir ici, c’est une fierté, le taureau est né en Camargue et sur les 14 000 hectares de Saint-Gilles, aux portes de la Camargue, la moitié est justement située en Camargue. Il est très important que Nîmes métropole maintienne ces traditions et ces activités économique et agricole, c’est notre patrimoine et il fait rayonner notre territoire ! », introduit le maire de la commune, Eddy Valadier. 

En 2024, la Gardonnenque sera pour le festival le lieu centre des animations. Pour le président de l’agglo, Franck Proust : « C’est un plaisir d’être dans ces arènes pour lancer cette nouvelle édition du festival qui ancre notre identité sur notre territoire. Nous savons combien il est important de nourrir ces racines, c’est un combat ! Le festival est itinérant et gratuit, il met en émulsion les mondes taurins d’avril à octobre sur 22 communes et pour 25 événements. »

Traditions & Afición, un art de vivre 2024 (Photo Anthony Maurin)
L'affiche signée Laurent Arpinon (Photo Anthony Maurin)

L’agglo mise plus de 290 000 euros sur cet action forte et n’oublie pas de tisser des liens avec la jeunesse, le but est de toucher plus de 11 000 personnes. Franck Proust de poursuivre : « Quelque 700 enfants d’écoles du territoire auront la chance d’aller dans des manade et ganaderia, chez Béranger Aubanel et Vincent Fare pour comprendre l’élevage et certaines notions importantes. » Clou du spectacle, la finale du concours d’abrivado qui se tiendra à Nîmes le 12 octobre prochain.

La finale du concours d'abrivado part des arènes et, après un virage à 90 degrés, se retrouve lancé devant le musée de la Romanité en diraxtion du boulevard Victor-Hugo (Photo Yannick Pons) • Yannick Pons

Les manades sélectionnées pour le concours sont Gardoises : Arlatenco, Du Levant, Aubanel Baroncelli, Lou Seden, Cayzac, Martini, Conti, Mas de la comtesse, L'Etrier, L'Estelle, Du Gardon, Grimaud, Devaux, La Lauze, Leron, Munoz, Pierre Aubanel, Robert H, Lou Simbeu, Vellas et La Vistrenque.

Les peñaas pour animer le tout seront : Los Caballeros, Camargua, Chicuelo, Aux Temps Tics, Del Fuego, L'Occitane, Paul Ricard, La Provençale et La Vaunage.

Traditions & Afición, un art de vivre 2024 (Photo Anthony Maurin)
Les élus présentent le fezdtival Traditions & Afición, un art de vivre 2024 (Photo Anthony Maurin)

Autre plaisir, celui d’avoir une affiche spécifique, une signée de la main de Laurent Arpinon. Une belle référence, dans la veine de ses pochoirs installés pour la finale du bolsin de l’année dernière toujours à Saint-Gilles, rappelant les peintures rupestres de Lascaux. Pour l’artiste : « Le taureau est celui par qui toutes les traditions passent et il a trois têtes qui représentent la Provence, la Camargue et l’Espagne. »

Vainqueur du bolsin 2023, Valentin au paseo (Photo Archives Anthony Maurin).

Délégué à la culture et aux traditions pour Nîmes métropole, Gaël Dupret est un élu heureux et qui a les moyens de faire vivre sa délégation : « Cette année, nous avons six dates pour les écoles de 14 communes, c’est deux dates de plus que l’année dernière. Nous avons aussi complété le petit guide taurin. Le concours d’abrivado monte en puissance avec sept manches de trois manades soit 21 manades qui y participent avant la finale. Il y aura cinq tientas pédagogiques, quatre courses camarguaises et quatre roussataïo ! »

Traditions & Afición, un art de vivre 2024 (Photo Anthony Maurin)
Traditions & Afición, un art de vivre 2024 (Photo Anthony Maurin)

Cette année, nouveauté pour le bolsin, le public pourra voter pour choisir et faire avancer son chouchou. Même le jour de la finale, le 23 août en ouverture de la feria de la Pêche et de l’Abricot de Saint-Gilles, le public pourra voter. L’autre finale, celle des courses camarguaises aura lieu à Bouillargues le 14 septembre.

En récapitulant… Le concours d'abrivado aura lieu à Domessargues ce 5 avril, à Caissargues le 19 mai, à La Rouvière le 16 juin, à Moulézan le 6 juillet, à La Calmette le 10 août, à Redessan le 18 août, à Montagnac le 29 août.

;

Les tientas pédagogiques auront quant à elles lieu à Manduel le 28 avril, à Dions le 15 juin, à Saint-Geniès-de-Malgoirès le 1er août, à Fons le 22 août.

Les courses camarguaises se tiendront à Redessan le 4 mai, à Manduel le 21 août, à Saint-Chaptes le 21 août.

Les roussataio sont programmées à Sauzet le 12 mai, à Saint-Mamert le 6 juillet, à Saint-Anastasie le 27 juillet et à Gajan le 27 juillet.

Anthony Maurin

Nîmes

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio