Publié il y a 1 an - Mise à jour le 20.05.2023 - Sacha Virga - 3 min  - vu 1796 fois

FAIT DU SOIR La ville de Domessargues a inauguré ses nouveaux aménagements

De nombreux élus ont été invités pour découvrir les nouveaux aménagements

- Sacha Virga

Frédéric Loiseau, sous-préfet de l'arrondissement de Nîmes, a présidé ce samedi l'inauguration des aménagements structurants pour la commune de Domessargues, en compagnie du maire Bernard Clément et d'autres élus du territoire.

Matinée chargée mais surtout très attendue sur la commune de Domessargues. Composée d'un petit peu moins de 800 habitants et rattachée à Nîmes Métropole, son maire Bernard Clément en est l'édile depuis 1989. Ce samedi 20 mai marquait l'inauguration des aménagements structurants par le sous-préfet de l'arrondissement de Nîmes Frédéric Loiseau, et de nombreux élus ont fait le déplacement pour l'occasion. C'est sur les coups de 10h que tous les convives se sont rassemblés devant l'hôtel de ville. Lorsque tout ce petit monde était prêt et que les derniers invités furent arrivés, Bernard Clément a lancé le début du petit tour de village, pour visualiser tous les travaux finis.

Michel Sala, le député France Insoumise de la cinquième circonscription du Gard n'a pas tari d'éloges sur la commune : "Je ressens un dynamisme sur la commune. Il y a de nombreux projets comme par exemple sur la transition écologique, sur la mixité des logements... Je me dis que la commune est au centre du développement économique", explique-t-il. Un de ses prochains combats à l'Assemblée nationale sera de faire passer certaines lois pour aider ces collectivités, et que celles-ci obtiennent des dotations à la hauteur de leurs ambitions.

Après une petite montée, le premier arrêt s'est effectué à hauteur de la chapelle datant du XIe siècle et classée monument historique. "Qu'est-ce qu'elle est belle !" s'exclame le sénateur LR Laurent Burgoa. La découpe du ruban a été effectué par le maire, donnant lieu à une scène plutôt amusante : Frédéric Loiseau explique qu'habituellement, on découpe avec un ciseau doré, Bernard Clément rétorque en plaisantant : "Ici à Domessargues, même la paire de ciseaux est rouge", rappelant son attachement au Parti communiste français.

La suite de la visite a amené le groupe à longer l'ancienne mairie, où deux nouveaux logements sociaux déjà loués ont été construits. Un moment rappelant des souvenirs à Bernard Clément puisqu'il y a mené ses premiers conseils municipaux en 1989, et à Nicole Gras sa première adjointe. Durant toute la durée du trajet, un triporteur chantant a accompagné les invités en musique. Patrick Lobet Ferrier à sa tête a mis l'ambiance : "J'ai toutes les musiques que vous voulez", rigole-t-il. 

Deux nouveaux logements sociaux ont été construits dans l'ancienne mairie de Domessargues • Sacha Virga

En descendant, le cortège a pu admirer l'école maternelle Jean-Pierre Chabrol en longeant le chemin du Moulin à Vent et a atterri sur la D8 pour entamer la deuxième partie de sa boucle. L'occasion de découvrir la première tranche de la piste cyclable, la première de la Gardonnenque. Philippe Ribot, venu en sa qualité de président de l'association des maires du Gard a apprécié ce qu'il a vu : "C'est un petit village que je ne connaissais pas mais il est entretenu et bien rénové. On voit qu'il y a de la continuité dans les actions menées", réagit-il. 

Patrick à bord du triporteur chantant "Y'a d'la joie", a animé la visite du village • Sacha Virga

C'est l'heure du retour à la case départ et aux prises de paroles. Bernard Clément en premier, affirmant sa fierté de voir tout ce monde ayant répondu favorablement à son invitation et rappelant qu'ici, il privilégie l'amélioration du cadre de vie de ses habitants. Il n'a pas hésité à rappeler que le projet de Tram'train lui tient encore à coeur, et que son conseil a déjà planché sur d'autres améliorations à venir sur la commune.

Le maire de Domessargues a ouvert le moment des discours • Sacha Virga

Le maire de Moulézan, vice-président de Nîmes Métropole Pierre Lucchini a rappelé la fierté qu'a l'intercommunalité à accompagner ses communes dont celle de Moulézan. Le conseiller départemental Christian Bastid fut content de voir que la commune a pensé à la création de logements sociaux et a rappelé : "Nous avons besoin des maires, les garants de notre démocatie"

Sacha Virga

Nîmes

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio