Publié il y a 1 an - Mise à jour le 02.02.2023 - Anthony Maurin - 3 min  - vu 546 fois

NÎMES Février chargé pour le Musée de la romanité

Des visiteurs du Musée de la Romanité (Photo Anthony Maurin).

Le programme de février du Musée de la romanité est à découvrir.

En février au Musée de la romanité, les enfants se glissent dans la peau d’un petit Romain pour en découvrir le mode de vie, l’éducation et les divertissements, de la naissance à l’âge adulte. Les vacances au musée, c’est aussi une visite-promenade pour les tout-petits, l’exposition "Dévoiler Nemausus", une conférence avec l’Inrap et bien plus encore !

Jean-Claude Golvin (Photo Archives Anthony Maurin).

Jusqu’au 5 mars 2023 avec Golvin. Peut-on faire le portrait de Nîmes telle qu’elle était à l’Antiquité ? Peut-on lui redonner vie avec son environnement, ses monuments, ses rues, ses habitants ? Il s’agit-là d’un des grands défis de l’archéologie et de l’architecture : permettre aux publics de se projeter à travers le temps et de plonger dans une Antiquité restituée tout en respectant scrupuleusement les données et les hypothèses scientifiques. Un défi auquel Jean-Claude Golvin, architecte et archéologue, a consacré sa vie. Aujourd’hui, le Musée de la romanité met en valeur le fruit de ces années de travail, de remarquables aquarelles qui offrent un univers rare où se rencontrent et se croisent histoire, archéologie, connaissances scientifiques et compétences artistiques.

Le Musée de la Romanité (Photo Archives Anthony Maurin).

Des visites guidées sont organisées chaque samedi et dimanche à 14h30 sauf le premier dimanche du mois gratuit. En plus, pendant les vacances d’hiver, il y en aura les lundis 20 et 27 février à 14h30, les jeudis 23 février et 2 mars à 14h30 et les vendredis 24 février et 3 mars à 14h30.

Une belle assemblée à l'auditorium du Musée de la romanité (Photo Anthony Maurin).

Pour l'exposition permanente, les visites sont prévues chaque samedi et dimanche à 15h sauf le premier dimanche du mois gratuit. Il y en aura une en plus pendant les vacances d’hiver, les mercredis 22 février et 1er mars à 15h.

En direction du jeune public, une visite enfant pour les 7-12 ans intitulée "Vis ma vie de petit Romain" sera au programme du lundi 20 février au samedi 4 mars, tous les jours sauf mardis à 15h. Une découverte où les petits visiteurs se glissent dans la peau d’un enfant romain. De sa naissance à l’âge adulte quand il devient citoyen, alors qu’il grandit, joue et apprend, chaque enfant connaît un destin différent selon ses origines, son âge ou encore son genre. Cette visite sera notamment l’occasion de comprendre ce à quoi ressemblait l’école dans l’Antiquité et de s’essayer à l’écriture sur tablette de cire, comme à l’époque ! Puis, lors de l’atelier ils réaliseront une amulette protectrice traditionnellement offerte aux enfants chez les Romains.

Au jardin du Musée de la Romanité (Photo Archives Anthony Maurin).

Toujours au rayon des animations, la visite promenade intitulée "La mosaïque des sens" pour les 3-5 ans sera maintenue les dimanches 19 et 26 février à 10h30. Enfin une première approche des collections du musée spécialement pensée pour les tout-petits ! Accompagnés de leurs parents, les minis-visiteurs devront aider Romain le dauphin dans sa quête : retrouver son ami, Gaston, le petit nageur noir. Pour cela, il faudra découvrir les indices dissimulés dans les différentes mosaïques croisées sur leur parcours... Une visite aux allures de merveilleux voyage des sens, où observer, toucher, sentir, écouter et goûter sera d’une aide précieuse.

Richard Pellé (Photo Anthony Maurin).

Toujours sympas, les "Goûter Muséo’kids". Cette visite-atelier sera donc suivie d’un goûter organisé chaque deuxième mercredi du mois. Cette animation s'adresse aux 6-10 ans et porte sur le thème du "bestiaire médiéval". Elle aura lieu le mercredi 8 février à 14h30. Le Moyen-Âge regorge d’animaux fantastiques et merveilleux. Les enfants partent à la découverte de ces bêtes extraordinaires au travers des collections du musée. Ils s’en inspirent ensuite afin de réaliser leur monstre en argile, unique, bienveillant ou malfaisant !

Enfin et le mardi 7 février à 18h30, "L’archéologie au service des Arènes de Nîmes : de l’étude à la restitution" sera une conférence proposée par Marc Célié et Richard Pellé, archéologues à l’Inrap.

Des visiteurs du Musée de la Romanité (Photo Anthony Maurin).

Depuis 20 ans, mandatés par la Ville de Nîmes, les experts de l’Inrap mobilisent leurs compétences pour renouveler et enrichir nos connaissances sur l’amphithéâtre de l’antique Nemausus. Fouilles archéologiques, études de bâti, relevés topographiques, sont autant d’activités réalisées chaque année dans le cadre de la restauration du monument. Fruit d’une collaboration avec Jean-Claude Golvin, la documentation scientifique produite par les archéologues a permis d’illustrer une restitution fidèle del’amphithéâtre à l’époque antique et de dévoiler les coulisses du chantier de sa construction. Et voilà, la boucle sera bouclée !

Anthony Maurin

Nîmes

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio