Publié il y a 1 an - Mise à jour le 21.02.2023 - Anthony Maurin  - 2 min  - vu 6352 fois

NÎMES La Ruche va faire vibrer le Mas des Abeilles

Un nouveau bâtiment réaménnagé (Capture d'écran).

- Crédit droits d’auteur : Agence MPM ARCHI (Nîmes)

Dans le cadre de la rationalisation de son patrimoine immobilier, la ville de Nîmes a décidé de proposer à la vente certains de ses immeubles.

En mai 2022, le local commercial dit « local Brio », situé dans la ZAC Mas des Abeilles, a fait l’objet d’une mise en vente et d'un appel à projet avec publication nationale.

L'emplacement au Mas des Abeilles (Capture d'écran). • Crédit droits d’auteur : Agence MPM ARCHI (Nîmes)

L’immeuble constitué des parcelles d’une superficie d’environ 6 180 m2 comprend un local d’activité de 1 680 m2. Il a été mis en vente au prix de 800 000 euros et la date limite de remise des offres et projets était fixée au 18 juillet 2022. C’est le projet dénommé « La Ruche » présenté par les sociétés OB développement et société méditerranéenne de construction « Villégiales » qui a été retenu. Ce projet conçu par Matthieu Morel consiste en un immeuble mixte de bureaux et commerces sur 7 245 m2 de surface de plancher répartis sur six niveaux (R+5).

(Capture d'écran). • Crédit droits d’auteur : Agence MPM ARCHI (Nîmes)

D’architecture contemporaine aux larges vitrines de commerces aux deux premiers niveaux, il sera relié à la rue par de larges passages piétons et des coursives abritées.

Le geste architectural (Capture d'écran). • Crédit droits d’auteur : Agence MPM ARCHI (Nîmes)

L’offre était constituée de deux prix selon que le terrain soit purgé ou pas des prescriptions archéologiques.

En l’espèce, aucune prescription d’archéologie préventive ne s’appliquant suite à une pré-consultation des services de la Direction régionale des affaires culturelles, l’offre retenue est celle faite au prix de 2,8 millions d’euros.

Le terrain, dont le hangar actuel sera démoli, appartient au domaine privé de la Ville et aucune procédure de désaffectation ou de déclassement n’est nécessaire.

Vue du ciel (Capture d'écran). • Crédit droits d’auteur : Agence MPM ARCHI (Nîmes)

L’ensemble des frais afférents à cette cession sont à la charge exclusive de l’acquéreur. Cette cession s’est ainsi concrétisée par la signature d’une promesse synallagmatique suivie d’un acte notarié. La seule condition suspensive figurant au titre de l’offre est un permis purgé de tout recours. Pour Corinne Giacometti de la liste Nîmes citoyenne à Gauche : "Il n’est pas précisé combien de m2 seront affectés aux commerces ni même de quels commerces il s’agit. Pensez-vous à la fragilité des commerçants du centre-ville ?"

Un nouveau bâtiment réaménnagé (Capture d'écran). • Crédit droits d’auteur : Agence MPM ARCHI (Nîmes)

Julien Plantier répond : "Le but principal est de l’activité de bureau. Il est prévu, potentiellement, une concession de motos en rez-de-chaussée." Le maire de Nîmes, Jean-Paul Fournier, reprend : "C’est un très beau projet pour la ville et pour le secteur. Le prix y donne un bel intérêt. »

Anthony Maurin

Nîmes

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio