Nîmes
Publié il y a 2 mois - Mise à jour le 01.12.2022 - Anthony Maurin - 2 min  - vu 280 fois

NÎMES La Serre vient restaurer les espaces collectifs de Pablo Neruda

L'intérieur de La Serre fait une soixantaine de mètres carrés (Photo Anthony Maurin).

C’est au cœur d’un bâtiment public construit au début des années 1970 que vient de s’installer une sorte de salon de thé qui fait également à manger le midi. Bienvenue à La Serre.

L'entrée de La Serre (Photo Anthony Maurin).

Le centre Pablo Neruda est dans l’imaginaire collectif plus associé au sport qu’à la culture. Pourtant, le théâtre Christian Liger y voit défiler des artistes à longueur d’année.

Laissés à l’abandon depuis des lustres, les étages du bâtiment revivent. Suite à une décision politique, les choses bougent. "C’est un beau projet porté avec moi par Muriel Thomas, conseillère municipale déléguée au Spectacle vivant depuis deux ans pour redynamiser le théâtre", explique Sophie Roulle, adjointe à la Culture.

Grâce, ou à cause d’une baisse des prix des spectacles, "la mairie perd de l’argent sur cet équipement, mais il est important que tous les foyers puissent y avoir accès."

L’accès se fait en physique mais un des plus lourds reproches faits par les consommateurs touchait la question de la billetterie. "Maintenant elle est en ligne, c’est mieux même si nous devons encore améliorer les choses. Tous ces petits ajustements permettront aux gens de retrouver la culture dans ce lieu devenu sportif."

L'intérieu de La Serre (Photo Anthony Maurin).

Premières des avancées, le grand espace qui faisait la jonction entre la billetterie et la salle d’attente, au premier étage de l’édifice, vient d’être rouvert. Un espace partagé qui accueille à présent de quoi s’assoir ou patienter. Le mobilier et les tissus sont signés des mains des ateliers et des couturières de la Ville.

Mieux encore, c’est un petit bar, un salon de thé qui fait un peu à manger, qui a été créé par Alexandra Serre et qu’elle a nommé, la Serre. Et l’élue de poursuivre : "Alexandra a relevé le pari de rouvrir la buvette. Un artiste va redonner une image à l’entrée, aux murs et au haut plafond du grand hall d’accueil. On devrait se sentir un peu mieux, ça va être chaleureux."

L'intérieur de La Serre fait une soixantaine de mètres carrés (Photo Anthony Maurin).

À la carte de ce charmant endroit les amateurs retrouveront des soupes, des hot-dogs, des parts de pizza, des salades, des pâtisseries ou encore des fromages. Pour lancer la soirée inaugurale, un moment de lecture musicale de poème de Pablo Neruda a été assuré par Elsa et Tom.

C'est ouvert ! (Photo Anthony Maurin).

Au centre Pablo Neruda, premier étage. Boissons et petit repas à toute heure avec des produits frais, locaux, faits maison et bio, le lundi 10h-14h30 puis 16h30-19h30, le mardi de 10h à14h30 puis 16h30-21h, le mercredi de10h à 19h, le jeudi de 10h à1430 puis de 16h30 à 19h30, le vendredi de 10h à 14h30 et de 16h à 22h et, le samedi de 15h à 22h.

Sophie Roulle au micro, avec à côté d'elle Muriel Thomas et à gauche Alexandra Serre (Photo Anthony Maurin).

Anthony Maurin

Nîmes

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais