Publié il y a 1 an - Mise à jour le 21.02.2023 - Yannick Pons - 2 min  - vu 4185 fois

EN IMAGES À Nîmes, les agriculteurs déversent leur colère sur le territoire

Une cinquantaine de tracteurs accompagnés par des véhicules ont investi la ville de Nîmes aujourd'hui. Un cortège de 300 manifestants "mécanisés" s'est ébranlé depuis la chambre d'agriculture et a déversé sa colère devant la DDTM et à la préfecture du Gard.  

Devant la préfecture, un véhicule de CRS a été enseveli sous le lisier • Yannick Pons

À l'initiative de la fédération départementale des syndicats d'exploitants agricoles (FDSEA), dans le cadre d'un mouvement national, une cinquantaine de tracteurs accompagnés par des véhicules et 300 agriculteurs ont manifesté ce matin à Nîmes afin de protester contre la "liquidation de l'agriculture française et le déclassement de plus de 70 communes gardoises du statut de calamité sécheresse", a indiqué Ludivine Verlaguet, présidente des jeunes agriculteurs du Gard.

Du soufre a été diffusé devant la préfecture du Gard • Yannick Pons

Les manifestants ont déversé du lisier, des souches de vignes, des pneus, des pommes, oignons et kiwis pourris devant la direction départementale des territoires et de la mer (DDTM).

L'entrée de la DDTM du Gard a été ensevelie sous le lisier • Yannick Pons

Le portail de l'institution a fini par rendre l’âme sous le feu. Puis les lacrymogènes ont dispersé les manifestants.

Des oignons pourris ont été lancés devant la DDTM • Yannick Pons

Les agriculteurs ont continué leur action sur le boulevard Jean-Jaurès jusqu'à la préfecture du Gard. Devant le bâtiment public, les agriculteurs ont tapissé la rue de lisier et lancé des fruits mûrs à l'endroit des forces de l'ordre qui comptent quatre blessés légers dans leurs rangs en ce début d'après-midi. Les CRS ont tenté des interpellations un peu avant 13h mais nous ignorons si elles ont abouti.

Les  tracteurs ont déposé des bottes de paille et du lisier devant la préfécture • Yannick Pons

Une audience a été demandée par les manifestants à Madame la préfète. Audience qui aurait été accordée, mais qui n'aurait pas eu lieu selon la préfecture. Après avoir bloqué l'accès à l'autoroute A9, les agriculteurs ont mis fin à la manifestation vers 14h30. Alors que nous atteignons en France le 32e jour sans pluie cet hiver, l'agriculture souffre terriblement et le fait savoir dans tout le pays.

La machine à disperser le liser a beaucoup tourné aujourd'hui à Nîmes • Yannick Pons

Nos vidéos :

Yannick Pons

Nîmes

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio