Publié il y a 1 an - Mise à jour le 06.02.2023 - Anthony Maurin  - 2 min  - vu 398 fois

NÎMES Orgue à midi avec Roger Goodwyn

La cathédrale de Nîmes (Photo Archives Anthony Maurin).

Samedi 18 février prochain à la pause musicale spirituelle "Orgue à midi", entre 12h et 12h30 à la cathédrale de Nîmes.

Les Amis de la cathédrale de Nîmes et les organisateurs d'Orgue à midi sont heureux "de vous convier à cet animé par l’organiste concertiste Roger Goodwyn, organiste titulaire à l’église paroissiale de la Sainte Trinité à Walferdange au Luxembourg". Comme toujours, l'entrée sera libre, mais si vous voulez que ce genre de rendez-vous perdure, une libre participation aux frais est à ne pas oublier.

L'orgue de la cathédrale de Nîmes (Photo Archives Anthony Maurin).

Au programme ? Johann Ludwig Krebs (1713 – 1780) avec la Toccata et fuga in a. Franz Schmidt (1874 – 1939) avec son Praeludium und fuge in d. Louis Vierne (1870-1937) avec son prélude (extrait de la première symphonie). Alexandre Guilmant (1837 – 1911) avec sa Fugue en Ré majeur.

Originaire de Grande-Bretagne, Roger Goodwyn fait ses débuts en piano dès l’âge de sept ans. Il fait à l’Epsom Collège, auprès de David Devil, des études musicales sanctionnées par les diplômes pour piano, orgue et musicologie.

Parallèlement à ses études supérieures à l'Université de Durham, il étudie l’orgue avec Alan Thurlow, organiste titulaire à la cathédrale de Chichester, et David Hill, professeur de musique à St-John's College à l’Université de Cambridge et directeur du Bach Choir.

Complémentairement, Roger Goodwyn s’inscrit à la classe de Jean Langlais, compositeur et ancien titulaire des grandes orgues à la basilique Sainte-Clotilde de Paris. Il termine ses études universitaires avec une maîtrise en sciences de la musique, acoustique, paléographie, composition, orchestration, et un premier prix d'orgue.

La cathédrale de Nîmes (Photo Archives Anthony Maurin).

En tant qu’organiste titulaire des grands orgues de l’église paroissiale de St-Peter’s à St-Albans (Angleterre), Roger Goodwyn donne de nombreux concerts et récitals en Grande-Bretagne et en France. Son répertoire s’étend de la musique de la Renaissance à la musique contemporaine, surtout nordique et de l’Europe centrale. Ses préférences vont à la musique romantique et symphonique française.

Depuis qu’il vit au Grand-Duché du Luxembourg, Roger Goodwyn est organiste titulaire à l’église paroissiale de la Sainte Trinité à Walferdange. Il est concertiste et donne des récitals en Angleterre (Cambridge, York, Carlisle, Newcastle), en France (Notre-Dame de Paris, Roquevaire, Nîmes, Alès, Strasbourg, Aix-en-Provence) et au Luxembourg. Il a été également directeur de l’académie d’Eété organisée chaque année par l’association “Orgues en Cévennes”.

Anthony Maurin

Nîmes

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio