Nîmes
Publié il y a 2 mois - Mise à jour le 25.11.2022 - Anthony Maurin - 2 min  - vu 346 fois

NÎMES Patricia Mirallès, secrétaire d'État et réserviste au 4e RMAT

Patricia Mirallès au pied des arènes où s'est tenue la cérémonie (Photo Anthony Maurin).

Patricia Miralles, secrétaire d’État auprès du ministre des Armées, chargée des Anciens combattants et de la Mémoire, était à Nîmes hier, jeudi 24 novembre, pour présider la cérémonie de dissolution du groupement tactique désert logistique VIA DOMITIA II.

"Si je n'avais pas été nommée à ce poste, je serais peut-être avec eux !", lance d'emblée la secrétaire d'État qui a passé la journée à Nîmes pour s'entretenir avec les anciens combatants et pour participer à cette cérémonie de clôture qui s'est tenue dans les arènes de la cité des Antonin. En effet, Patricia Mirallès est réserviste pour le 4e RMAT de Nîmes. C'est donc avec une émotion réelle qu'elle venait pour une cérémonie marquant la fin d'un cycle.

S'etretenant avec le chef de corps du 4eRMat, la secrétaire d'État était émue de venir clôre ce cycle de projection au Mali (Photo Anthony Maurin).

C'est dans un environnement complexe et à un rythme extrêmement soutenu que le Groupement tactique désert logistique (GTD-LOG) a contribué à la manœuvre de désengagement de la force Barkhane au Mali (notamment désinstallation et rapatriement des infrastructures à Gao).

Cette cérémonie est venue saluer l’engagement des femmes et des hommes du groupement et a marqué, de manière tout à fait symbolique, la fin de sa mission accomplie avec succès qui s’est déroulée en sécurité, de manière maitrisée et transparente.

Patricia Mirallès arrive à Nîmes, elle sera accompagnée depuis la préfecture pare le sous-préfet Jean Rampon (Photo Anthony Maurin).

Conformément à la décision du président de la République prise le 17 février 2022, la force Barkhane au Mali s’est réarticulée hors du pays, en moins de six mois et après neuf années de présence (départ du dernier détachement du sol malien le 15 août 2022).

Lancée le 1er août 2014, l’opération Barkhane était une opération conduite par les armées françaises, reposant sur une approche stratégique fondée sur une logique de partenariat avec les pays d'Afrique de l'Ouest et avec pour objectif de soutenir nos partenaires dans leurs actions dans la lutte contre le terrorisme au Sahel.

Face au 4eRMat (Photo Anthony Maurin).

Le 9 novembre dernier à Toulon, le président de la République a annoncé la fin de l’opération Barkhane au Sahel. La France y reste cependant engagée afin de poursuivre la lutte contre les groupes armés terroristes aux côtés des états de la région, en coordination avec l’ensemble des pays et des institutions internationales mobilisés dans ce combat.

(Photo Anthony Maurin).

En marge de la cérémonie, Patricia Miralles a remis la décoration de chevalier de la Légion d’honneur à Émile Corbalan, pour la promotion spéciale du soixantième anniversaire de la fin de la guerre d’Algérie. Peu de temps avant et en préfecture, la secrétaire d’État s'est entretenue avec d'anciens combattants et a pu échanger avec des associations.

Patricia Mirallès au pied des arènes où s'est tenue la cérémonie (Photo Anthony Maurin).

Anthony Maurin

Nîmes

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais