Publié il y a 9 mois - Mise à jour le 27.06.2023 - Caroline HERNANDEZ - 2 min  - vu 383 fois

NÎMES Un Nîmois remporte le Prix Jeunes pour l'environnement

Dans le cadre de la 18ème édition du Prix Jeunes pour l'Environnement, organisé par l'association française des Entreprises pour l'Environnement (EpE) et le groupe TF1/LCI, le lauréat du prestigieux prix a été dévoilé. Anthony Volant, originaire de Nîmes, a remporté le premier prix pour son projet novateur de revitalisation des sols dégradés. Cette récompense lui a été remise par Charlotte Migne, Directrice Développement durable de Suez.

Le thème de cette année, "Relever le défi de l'adaptation au changement climatique", a suscité un intérêt considérable auprès des jeunes passionnés par la préservation de l'environnement. Le jury, présidé par le climatologue Hervé Le Treut, a eu la tâche difficile de départager les finalistes parmi les trente dossiers reçus.

Le projet d'Anthony Volant se distingue par sa pertinence et son approche pratique pour lutter contre la dégradation des sols. Il offre des solutions concrètes pour revitaliser les sols pauvres, stériles ou pollués, dans le but d'accroître leur résilience et la productivité agricole. Le processus de revitalisation comprend différentes phases, allant de la phytoextraction des polluants à la mise en place d'un guide des bonnes pratiques agricoles.

│ Lire aussi : Les appels à projets visant la transition écologique sont lancés dans le Gard

Le service de revitalisation des sols développé par Anthony Volant vise spécifiquement les agriculteurs conventionnels qui entament leur transition écologique et qui ont besoin de régénérer l'activité biologique de leurs terres. Grâce à l'utilisation de bio terreau, ce projet offre un moyen efficace de restaurer la fertilité des sols et de promouvoir des pratiques agricoles durables.

La cérémonie de remise des prix, qui s'est déroulée à l'Espace Davidson à Boulogne, a été l'occasion pour les finalistes de présenter leurs idées innovantes devant un public composé d'experts, de représentants d'entreprises, de journalistes et d'anciens lauréats du Prix. Les candidats, âgés de moins de 30 ans, étaient invités à proposer des solutions sobres visant à atténuer les impacts du changement climatique et à préserver la biodiversité.

Les dossiers sélectionnés abordaient l'adaptation au changement climatique de manière concrète et originale, en explorant des concepts tels que l'autonomie, la spontanéité et la transformation des systèmes. Cette diversité d'approches témoigne de l'engagement et de la créativité des jeunes acteurs de la transition écologique.

│ Lire aussi : Max Tessier du Civam : "L'agriculture conventionnelle est en partie à l'origine du réchauffement climatique"

Anthony Volant, en remportant cle premier prix, incarne l'espoir d'un avenir plus durable et résilient. Son engagement et sa détermination sont une source d'inspiration pour les générations présentes et futures. Son projet de revitalisation des sols dégradés ouvre la voie à une agriculture plus respectueuse de l'environnement et contribue à la construction d'un avenir où le changement climatique est appréhendé avec responsabilité et créativité.

Caroline HERNANDEZ

Nîmes

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio