Gard
Publié il y a 21 jours - Mise à jour le 13.01.2023 - Anthony Maurin - 2 min  - vu 111 fois

OCCITANIE Le salariat privé résiste

L'Urssaf à Nîmes, au Parc Georges Besse (Photo Anthony Maurin).

L’emploi salarié privé résiste au troisième trimestre 2022 en Occitanie malgré le contexte économique dégradé. L'Urssaf Occitanie donne ses chiffres.

Dans un contexte économique toujours incertain, marqué par un ralentissement de la croissance et une forte inflation, l’emploi salarié du secteur privé résiste au troisième trimestre 2022. En Occitanie comme au niveau national, il croît en effet à un rythme comparable à celui des deux précédents trimestres.

En dépit du contexte économique défavorable depuis le début de l’année et du ralentissement de la croissance, l’emploi salarié du secteur privé continue de résister au troisième trimestre 2022. En Occitanie, les effectifs salariés du privé augmentent de 0,3 % ce trimestre, soit 4 400 postes supplémentaires en trois mois. Sur un an, ils progressent de 2,2 %, soit 31 850 postes créés. L’emploi régional augmente à un rythme comparable à l’évolution nationale (+0,4 % sur trois mois et +1,9 % sur un an).

La masse salariale soumise à cotisations sociales augmente au même rythme depuis quatre trimestres en Occitanie. Elle croît de 1,7 % ces trois derniers mois et la hausse sur un an atteint +7,2 %. Ce dynamisme est notamment lié à la hausse du salaire moyen par tête (SMPT) depuis le début de l’année, portée par les deux revalorisations du Smic aux mois de mai (+2,6 %) et d’août (+2 %), et par des négociations salariales, sectorielles ou individuelles, résultant chacune de la forte inflation (+5,7 % sur un an).

Dans le Gard, l’emploi croît également de 0,3 % mais les créations de postes sont concentrées dans la construction où les effectifs enregistrent un rebond ce trimestre.

L'Urssaf à Nîmes, au Parc Georges Besse (Photo Anthony Maurin).

Le rythme des créations de poste fléchit dans le tertiaire hors intérim depuis deux trimestres. La hausse des effectifs se limite à +0,2 % sur les trois derniers mois. L’emploi se contracte notamment dans l’hébergement-restauration ce trimestre en région (-0,4 %). Sur un an, l’emploi tertiaire hors intérim reste cependant le principal moteur de l’emploi régional avec une hausse de 2,4 %, soit +25 400 postes.

L’emploi industriel poursuit son redressement en Occitanie, en particulier dans la fabrication de matériel de transport, sans avoir toutefois retrouvé son niveau d’avant crise sanitaire. Les effectifs salariés dans l’industrie progressent de 0,5 % sur trois mois, soit la plus forte hausse des quatre derniers trimestres.

Enfin, la construction renoue avec les créations de postes ce trimestre après un léger repli de ses effectifs au trimestre précédent.

Anthony Maurin

Gard

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais