Publié il y a 1 an - Mise à jour le 18.03.2023 - Anthony Maurin - 2 min  - vu 329 fois

TOROS Printemps, Primavera ou autre, l'essentiel est de participer !

Les arènes de Bellegarde (Photo Archives Anthony Maurin).

L'aficion locale a compris que ses habitudes changeait un peu. Cette annnée, la Primavera de la tauromachie s'installe à Bellegarde.

Les dates ne se chevauchent pas donc les aficionados pourront redémarrer en douceur mais en puissance la reprise de leur passion. À Bellegarde ou à Nîmes plus tard, l'essenntiel sera d'être là.

Les arènes de Bellegarde (Photo Archives Anthony Maurin).

Rappelons le programme des 24, 25 et 26 mars. Le 24 au foyer Albaric, siège de la Coordination des clubs taurins de Nîmes et du Gard qui est à l'organisation d'une grande partie des festivités, c'est le parrain Sanchez Vara qui sera présent pour discuter de tout et de rien.

Deux exemplaires de Malaga (Photo BPT).

Le lendemain, samedi 25 mars, un concours mixte d'écoles taurines débutera par des qualification mettant en scène six vaches de François André, Turquay, Los Espejos pour Andoni Verdejo (Adour Aficion), Clément Hargous (CFT), Hugo Casado (CFT), Candela La Piyaya (école El Yiyo), Patricia Sacristan (école de Tolède) et Estella Magan. Le piquero du jour est Mathias Forestier.

Après le repas, à 15h, retour aux arènes pour la suite et la finale du concours. Une finale sans mise à mort mais avec deux erales de Roland Durand pour les deux finalistes. Le vainqueur affrontera une bête supplémentaire, de Pagès-Mailhan, pour confirmer ses bonnes aptitutdes.

À 16h30, c'est une course camarguaise avec quatre taureaux de Labourayre qui seront toréés par les jeunes raseteurs de l'école Gresouillaise de Saint-Étienne du Grès. Une heure plus tard aura lieu dans les arènes l'encierro qui s'achèvera par une réception des participants au bar Le Mistral.

Tibo Garcia (Photo Anthony Maurin).

Le lendemain, à 10h30, tienta de trois machos de La Cravenque, La Véronique et Barcelo pour les matadors de toros suivants, le parrain, évidemment, Sanchez Vara mais aussi deux locaux en les personnes de Tibo Garcia et de Carlos Olsina. Le picador sera Gabin Rehabi.

Sur les coups de 12h30, tout ce beau monde passera à table pour le grand repas de l'aficion à réserver à primavera@cctng.fr. N'oubliez pas qu'à 15h30 sera à voir le plus grand spectacle du week-enk avec la novillada sans picadors qui verra deux becerros de François André et deux autres de Malaga affronter par Fabien Castellani, Cesar Fernandez "El Quitos", Martin Morilla et Salvador Herrero.

César Fernandez "El Quitos" (Photo Anthony Maurin).
César Fernandez "El Quitos" (Photo Anthony Maurin). • César Fernandez "El Quitos" (Photo Anthony Maurin).

Anthony Maurin

Gard

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio