Publié il y a 3 ans - Mise à jour le 24.04.2021 - tony-duret - 2 min  - vu 4352 fois

AU PALAIS Le chauffard, sans permis depuis 10 ans et condamné 7 fois, s’achète une nouvelle voiture !

Le tribunal correctionnel de Nîmes. Photo Tony Duret / Objectif Gard

« Le respect du code de la route n’est pas votre priorité majeure », annonce le président Jean-Pierre Bandiera en ouvrant le dossier de Laurent, un homme de 46 ans condamné à 7 reprises pour des délits routiers.

« Les faits sont simples et désolants », poursuit le juge attristé de retrouver un prévenu pour qui les avertissements et condamnations de la justice n’ont eu, jusqu’à présent, aucun effet sur son comportement. Alors qu’il avait été condamné par le tribunal correctionnel de Nîmes le 22 février dernier, Laurent est surpris le samedi 17 avril sur le parking d’une station-essence de Laudun-l’Ardoise, au volant de sa voiture, en train de siffler des bières avec un copain. « Et vu que vous êtes connu comme le loup blanc par toutes les forces de l’ordre du canton », indique le président, l’interpellation est immédiate. « Je n’ai conduit que sur le parking », tient à préciser Laurent.

Le quadragénaire, ancien consommateur d’héroïne, cherche à rassurer le juge : « La voiture, je la revends le mois prochain ». Mais le président est intrigué par un autre détail : lors de sa dernière condamnation en février, il possédait une Honda. Cette fois, il a été contrôlé à bord d’une BMW. Autrement dit, alors qu’il a été condamné deux mois plus tôt et qu’il ne possède toujours pas le permis de conduire, l’accusé n’a rien trouvé de mieux à faire que de s’acheter une nouvelle voiture ! « C’est parce que j’ai eu un petit héritage et que je ne savais pas où placer mon argent », explique-t-il. « Acheter des Bitcoin ! », conseille le juge taquin. La procureure, Stéphanie Mollard, préfère quant à elle miser sur la prison : elle requiert 10 mois, la révocation du dernier sursis et la confiscation de la berline. À l’issue du délibéré, le tribunal condamne le chauffard à 6 mois de prison ferme, la confiscation de la BMW, l’annulation du permis de conduire et une interdiction de le passer avant les 8 prochains mois.

Tony Duret

Tony Duret

Justice

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio