Politique
Publié il y a 2 mois - Mise à jour le 27.09.2023 - F. D. - 1 min  - vu 1038 fois

ALÈS Le Prolé pleure son président, Alain Perrod

Alain Perrod au micro, lors de la mobilisation contre la réforme des retraites

- DR

La section du Parti communiste alésien est passé par un communiqué pour faire part du décès du président du Prolé d'Alès, Alain Perrod. Le militant communiste était aussi syndicaliste au Snuipp-FSU. 

Alain Perrod au micro, lors de la mobilisation contre la réforme des retraites • DR

Une nouvelle qui "anéantit" Giovanni di Francesco, le secrétaire du PCF alésien. "La grande humanité d'Alain Perrod, son ouverture envers l'autre et son altruisme, sa simplicité et son exigence intellectuelle, sa dimension culturelle et sa disponibilité militante vont nous manquer et laisser un vide abyssal", écrit Giovanni di Francesco. 

Secrétaire de la section du PC d'Alès "durant de longues années", Alain Perrod était "aussi très engagé syndicalement au Snuipp-FSU, était très actif au Prolé et à L'Enfance Alésienne au Grand Air, cette grande maison communiste, tiers lieux et carrefour des luttes qu'il a largement contribué à faire vivre, à dynamiser et à faire rayonner"

Le secrétaire actuel du PCF d'Alès "pense profondément à notre camarade Ghislaine, son épouse, avec qui une nouvelle et belle page s'écrivait, ainsi qu'à ses trois enfants, Adèle, Julie et Nicolas, et petits enfants"

Les obsèques auront lieu demain, jeudi 28 septembre, à 16h au crématorium de Saint-Martin-de-Valgalgues.

F. D.

Politique

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio