Publié il y a 7 mois - Mise à jour le 09.11.2023 - AS - 2 min  - vu 704 fois

ANTISÉMITISME Carole Delga adresse un courrier de soutien aux présidents du Crif, de SOS Racisme et de la Licra

Photo DR Région Occitanie

« Personne ne peut feindre de découvrir cette montée de l’antisémitisme depuis 20 ans », indique la présidente de la région Occitanie.

Carole Delga, présidente de la région Occitanie, vient d’adresser un courrier de soutien aux présidents nationaux du Crif, de SOS Racisme et de la Licra. Face à la multiplication des actes antisémites, elle salue l’action des associations antiracistes et rappelle l’engagement inconditionnel de la région Occitanie à leurs côtés. Elle participera à la marche pour la République et contre l'antisémitisme ce dimanche à 16h devant la préfecture de Perpignan, alors que le maire RN de la ville a prévu un rassemblement le matin.

La présidente a condamné avec fermeté la forte hausse des violences antisémites que connaît le pays depuis le 7 octobre dernier : « La France connaît un déferlement de haine : plus d’un millier d’actes antisémites en à peine un mois. Sans compter ceux qui n’ont pas fait l’objet d’un signalement ou d’une plainte. »

Elle met en garde : « Personne ne peut feindre de découvrir cette montée de l’antisémitisme depuis 20 ans. En Occitanie, nous ne savons que tristement que l’antisémitisme terrorise, blesse, tue, meurtris à jamais par les attentats de Toulouse et Montauban. Au vu de notre Histoire et des valeurs que porte notre République, nous ne pouvons accepter qu’une partie de la population soit prise pour cible en raison de son origine ou de sa confession. Baisser les bras devant la banalisation de ces actes représente un réel danger pour notre pays, sa cohésion et son unité ».

Carole Delga souligne l’importance majeure dans ce combat des associations de lutte contre le racisme et l’antisémitisme : « Il est plus que temps de dire ensemble non et de mettre en lumière celles et ceux qui luttent avec courage et détermination contre ce fléau. Je sais le travail que vous menez au quotidien. De nombreuses actions naissent chaque jour pour faire barrage à ce mur de la honte que certains veulent ériger entre les Français. Ce mouvement, pour être puissant et utile, doit se faire dans la lucidité et la clarté. Je crois sincèrement qu’il existe toujours une grande majorité de nos compatriotes qui refusent en conscience l’idéologie mortifère de l’extrême-droite qui s’est toujours nourrie de la haine de l’autre, tout comme ils rejettent toute forme de faiblesse ou de compromis avec l’intégrisme ».

La présidente rappelle la mobilisation de la Région Occitanie en la matière en lien notamment avec le Plan régional contre le racisme et l’antisémitisme, adopté sur sa proposition en 2020 : « Mené en concertation notamment avec les acteurs de terrain, il est notamment destiné à éduquer notre jeunesse, avec trois grands objectifs principaux : déconstruire les préjugés, transmettre l’Histoire et les mémoires, accompagner les associations ».

Elle conclut : « Je veux vous dire mon entière disponibilité pour prendre part, à vos côtés, à toute nouvelle initiative permettant de lutter contre ces actes racistes et antisémites et de redonner ainsi son plus beau visage à notre République : celui de la fraternité ».

AS

Politique

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio