Politique
Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 21.04.2023 - Coralie Mollaret - 2 min  - vu 1336 fois

NÎMES OUEST Projet de contournement : feu vert de l’enquête publique

(Photo : Coralie Mollaret)

L’information a été révélée, ce vendredi, par la préfecture du Gard. Le commissaire enquêteur a émis un avis favorable à la réalisation du contournement routier à l’ouest de Nîmes.

« C’est un signal important. Le projet dépasse aujourd’hui le stade de la procédure », a commenté la préfète du Gard, Marie-Françoise Lecaillon, à l’occasion d’une visite du nouveau préfet de région Pierre-André Durand. Et d’ajouter : « S’il y a des réserves, notamment la poursuite des discussions avec un certain nombre d’acteurs du territoire, ces dernières en sont pas insurmontables. »

Démarrée début février, l’enquête publique est une procédure visant à informer les administrés d’un projet et recueillir leurs avis. Une procédure réglementaire engagée par le préfet et conduite par un commissaire enquêteur désigné par le tribunal administratif. Cette fois, ledit projet concerne le contournement ouest de Nîmes. Un vieux serpent de mer consistant à créer une déviation de 12 km entre l’autoroute et la RN106 pour contourner l’agglomération nîmoise.

Contrat de plan État-Région avant l'été ? 

Coût du projet : entre 140 et 180 M€. « C’est un projet dont on m’a beaucoup parlé pendant ma visite », relève Pierre-André Durand qui s’est entretenu avec les élus du territoire ce vendredi après-midi. Ce dernier attend « avant l’été » le mandat de négociation dans le cadre du plan État-Région : « Ce dernier définira le montant des enveloppes et les projets fléchés pour les projets routiers et ferroviaire ».

Se gardant de tout excès d’optimisme, le préfet de région prévient : « On sait déjà qu’il y aura une dominante ferroviaire souhaitée par le Comité d’orientation des infrastructures. Mais cela ne préjuge en rien de l’avenir du projet qui est bien identifié par les services de l’État. » Cet avis favorable est, selon ces hauts fonctionnaires, une véritable avancée, permettant « d’être crédible ».

Place à présent à la DUP (Déclaration d’utilité publique) qui sera, au regard du coût de l’opération, prononcée au niveau national.

Coralie Mollaret

Politique

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais