Politique
Publié il y a 7 ans - Mise à jour le 09.03.2015 - abdel-samari - 1 min  - vu 342 fois

RÉACTION Laurent Burgoa "Oncle Picsou du Pont-du-Gard" pour Catherine Bernié-Boissard

Vue panoramique du Pont-du-Gard. - labelverte - Fotolia

Après nos révélations exclusives ce dimanche concernant le projet de privatisation du Pont du Gard dans les cartons du Bon Sens Gardois, les réactions ne se sont pas fait attendre.

C'est Catherine Bernié-Boissard, conseillère municipale à l'Agglo et à la mairie de Nîmes qui dégaine la première : "Trente ans après son inscription au Patrimoine mondial de l’humanité, le Pont du Gard est menacé de privatisation par M. Burgoa. Le département a justement créé en 2003 un Etablissement public de gestion de ce monument unique au monde, qui en fait l’égal de celui du Grand Louvre et du Château de Versailles. Pour une illusoire question de gros sous, le candidat de droite veut livrer le patrimoine gardois à Culture espaces, comme il l’a fait pour les monuments romains de Nîmes. Or cette délégation au privé est à l’origine du retard de l’inscription de Nîmes à l’UNESCO. Le bon sens commande de ne pas prendre cette mauvaise direction."

Abdel Samari

Politique

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais