Publié il y a 1 an - Mise à jour le 31.01.2023 - Marie Meunier - 3 min  - vu 607 fois

ROQUEMAURE La commune restera dans l'Agglomération du Grand Avignon

Nathalie nury voeux

Nathalie Nury, maire de Roquemaure, lors de ses voeux à la population.

- Photo DR

La semaine dernière, Nathalie Nury, maire de Roquemaure, a présenté ses voeux à la population. Durant cette cérémonie, elle a parlé des projets réalisés, de ceux qui allaient voir le jour. Et elle a été particulièrement dithyrambique avec l'Agglomération du Grand Avignon, et son président, Joël Guin. 

Pourtant, au moment de la campagne des municipales, Nathalie Nury avait évoqué un éventuel transfert de Roquemaure vers l'Agglomération du Gard rhodanien. Mais pendant cette cérémonie de voeux, la maire a clairement dit que sa commune resterait dans l'Agglomération du Grand Avignon.

Et ce, pour de nombreuses raisons qu'elle a longuement énoncées : "Dès nos premières discussions avec Joël Guin, le nouveau président du Grand Avignon, nous avons compris que la commune de Roquemaure serait traitée comme les autres communes de l’agglomération, dans les meilleures conditions possibles." Elle a salué "l’esprit constructif, l’engagement et la disponibilité sans faille" du président et de ses services. Grâce à leur appui, la commune de Roquemaure a pu bénéficier de nouvelles navettes, du soutien des services eau et assainissement sur le projet de réfection du boulevard National, ou le suivi, via le SMICTOM, des deux ramassages par semaine des poubelles sur le centre ancien élargi.

Elle remercie aussi le Grand Avignon d'avoir prévenu dès le départ "que l’agrandissement de la zone de l’Aspre dévouée pour de la logistique, ne correspond plus vraiment aux nouvelles directives des services de l’État". Seize hectares d’entrepôts et un minimum de 200 camions par jour, étaient prévus. Il a été décidé de stopper le projet, ce qui signifie que la commune ne touchera pas son million d'euros prévu pour la vente. "Mais l’Agglomération a compensé ce manque à gagner en nous permettant d’ouvrir à la vente un terrain de plus de 25 000 m2 pour un prix équivalent. (...) Cette Agglomération a su faire une place de choix à Roquemaure", se réjouit-elle.

"Les travaux impactent le quotidien, (...) mais après ce sera convivial"

Tout son programme, Nathalie Nury l'avait tourné vers la qualité de vie de citoyens. Depuis plus de 13 mois, le projet du boulevard National est lancé. La première tranche a connu quelques difficultés engendrant un retard de plus de cinq mois. "Mais dorénavant, nous maintiendrons la circulation des véhicules pour tous et surtout pour que nos commerçants puissent continuer à travailler dans de bonnes conditions. Les travaux impactent le quotidien, (...) mais après ce sera convivial, cela donnera une identité à notre commune, ce sera un lieu de vie, de rencontre ", assure la maire.  Elle s'est aussi donnée pour objectif de refaire un chemin par an. 

"Notre qualité de vie passe aussi par la sécurisation de nos espaces de vie", poursuit-elle. C'est pourquoi la police municipale redouble de rigueur : "Depuis que la nouvelle équipe a été mise en place, on compte 1 993 véhicules contrôlés au radar - 37 verbalisations et 52 rappels à l’ordre -, 1 197 actions de prévention sur le stationnement, 73 verbalisations pour des dépôts d’encombrants sur la voie publique." À cela se greffe aussi le dispositif "participation citoyenne"

Les travaux pour rouvrir la gare démarreront en 2024

Côté projets, Nathalie Nury a bien sûr parlé de la future caserne des pompiers, mais aussi de la réouverture de la gare dans quelques années dans le cadre de la ligne TER rive droite du Rhône. La maire lance : "Des travaux d’envergure en 2024 débuteront : création des deux quais entre le petit et le grand pont SNCF de la route de Nîmes, agrandissement de la rue des Martyrs de la Résistance et prise en compte des problèmes hydrauliques, parking..."

La commune va aussi "entreprendre des travaux de rénovation de l’école élémentaire Camus" et souhaite récupérer le foncier de l’ancienne gendarmerie pour y construire une nouvelle école maternelle "moderne, adaptée aux handicaps, végétalisée." Malgré la crise énergétique et ces futurs investissements, Nathalie Nury garantit que les tarifications de la cantine, la crèche et du périscolaire n'augmenteront pas en 2023. De même pour les taux d'imposition (ils pourraient néanmoins être en hausse à cause de la revalorisation des bases décidée par l'État, NDLR). 

Soutien aux artisans boulangers

Cette cérémonie des voeux a aussi été marquée par le soutien de Nathalie Nury aux artisans boulangers, qui subissent la crise énergétique. Soutien matérialisé par une galette géante pour 200 personnes, réalisée sous le patronage de Christophe Hardy, président de la confédération des boulangers du Gard, absent ce soir à cause d'une réunion avec la préfète. D'autres galettes ont été fabriquées par les artisans de Roquemaure.

Marie Meunier

Politique

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio