Publié il y a 1 an - Mise à jour le 20.03.2023 - M.M. - 2 min  - vu 840 fois

PONT-SAINT-ESPRIT Au centre hospitalier, "le management participatif améliore la qualité de vie au travail"

congrès aquavies centre hospitalier pont saint esprit management participatif

Une délégation du centre hospitalier de Pont-Saint-Esprit s'est rendue au congrès AQuaVieS, à Tours, il y a dix jours. 

- photo DR

Depuis fin 2022, toutes les équipes du centre hospitalier de Pont-Saint-Esprit et de ses résidences sont engagées dans une démarche participative. L'idée, c'est que chaque professionnel soit acteur dans son unité. 

Les points de vue et les approches de tous les professionnels ont été écoutés pour ensuite fédérer les équipes autour d’orientations faisant consensus. À cela, s'ajoutent des staffs hebdomadaires d’équipes, des réunions, etc., qui ont pour objectif de libérer la parole et que chacun devienne force de proposition.

Pour la direction du centre hospitalier, "le temps consacré à ces espaces d’échange n’est pas du temps perdu. Il permet au contraire d’être plus efficace. L’engagement dans cette démarche a été unanime tant pour les médecins, les managers que l’ensemble des professionnels". 18 projets proposés par des collectifs de travail ont déjà vu le jour. De nouvelles initiatives pensées par les équipes seront étudiées en juin prochain.

Des premiers résultats encourageants présentés au congrès AQuaVieS

Ces projets concernent des domaines très différents : mise en place d’un parcours de marche et d’équilibre, évolutions d’horaires de travail, de tâches concertées entre professionnels… "Après une première évaluation, pour 100% des cadres et médecins, le management participatif améliore la qualité de vie au travail", affirme-t-on au centre hospitalier spiripontain.

La directrice de l'établissement, Valérie Brunier, la directrice de soin, Isabelle Helly-Dordet, le président de la commission médicale d’établissement, Tanguy Domenges, et la cadre de santé Sylvie Hyzy, ont parlé de ces premières remontées au congrès AQuaVieS, qui s'est tenu à Tours, les 9 et 10 mars. Le professeur Philippe Colombat, fondateur de la démarche participative, était d'ailleurs présent.

Ce dernier a souligné que le centre hospitalier de Pont-Saint-Esprit constitue, avec le centre hospitalier de Valenciennes, un des rares établissements à s’être engagé collectivement dans cette démarche. Car si de plus en plus d’initiatives se développent en ce sens, elles demeurent souvent à l’échelle de services de soins.

À relire sur le même sujet : www.objectifgard.com/actualites/pont-saint-esprit-au-centre-hospitalier-on-sengage-pour-ameliorer-les-conditions-de-travail-des-personnels-48984.php

M.M.

Santé

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio