A la uneActualité générale.Actualités

AVENUE JEAN-JAURÈS : Fin des travaux en mars!

Enfin ! "Le chantier de l'avenue Jean-Jaurès doit prendre fin en mars", a expliqué, ce matin, Sylvie Buland, directrice voirie de Nîmes, à l'occasion d'une visite organisée par la municipalité. Après plus de deux années de travaux, la nouvelle a de quoi soulager les automobilistes et habitants excédés par la pollution sonore et les difficultés de circulation.

Présentation des travaux, avenue Jean-Jaurès, ce matin.

Au total, ce chantier aura duré plus de deux ans, pour un coût de 36 millions d'euros. "C'est un chantier compliqué de par sa nature, avec des carrefours à feux… Ca a été difficile de trouver des espaces pour stocker les pierres", précise Sylvie Buland.  Avant de préciser : " ces travaux ne sont pas assimilables à ceux de Feuchères (…) Le chantier a du intégrer une importante circulation et une vie de quartier. Alors que près de la gare, il n'y a pas beaucoup de voitures et les immeubles sont surtout des sièges d'institutions", rajoute la directrice de la voirie.

Une avenue coupée en 3 ! 

Séquence N°1 : "Faire rentrer les Jardins de la Fontaine à Jean-Jaurès".

Trois parties vont composer les 1,6 km de l'avenue Jean-Jaurès. La première, située près de l'entrée des Jardins de la Fontaine est "une continuité des ces jardins… Le but était de les faire rentrer à Jean-Jaurès. On va y retrouver des bassins, des fontaines et de la végétation basse (NDLR : buis, helychrysum italica)", explique Laetitia Dinasio, architecte d'opération de Carré d'Archi.

Salle de forage (place Séverine).

Via un local de forage, situé en dessous de la place Séverine, des pompes vont arroser tous les bassins en eau de l'avenue. Une eau, provenant d'une nappe phréatique, puisée à 30 mètres de profondeur.

Séquence N°2 : Un espace réservé aux manifestations.

La séquence numéro deux "a été achevée en 2010", indique Sylvie Buland. Avec des tapis de béton, cette partie est plutôt réservée "à la vie du quartier, aux marchés avec des fontaines sèches. Ces dernières peuvent s'arrêter pour laisser place aux stands des commerçants", explique Laetitia Dinasio. Bonne nouvelle pour les automobilistes : mi-mars les enrobés de la place Guesde, devraient être réalisés de nuit. Le lendemain, la place sera réouverte à la circulation.

Séquence N°3 : Jeux d'enfants !

La troisième partie est plus "ludique", destinée aux jeunes et moins jeunes. Un square, avec des jeux d'enfants, est en parti installé tandis que le terrain de boules doit retrouver sa place.

"Je suis ravie!", explique émotive la directrice de la voirie. "Ca a quand même de la gueule", fait remarquer Jean-Paul Fournier, le maire de Nîmes. Hasard ou calcul politique, à quelques mois des municipales, voilà qui fera du bien à la majorité en place !

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectigard.com

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

1 commentaire sur “AVENUE JEAN-JAURÈS : Fin des travaux en mars!”

  1. Hasard ou calcul : la réponse est dans la question.
    On a même la vague l’impression qu’on a fait durer les travaux (et pas que ceux de Jean Jaurès) pour cadrer avec un planning d’inaugurations au plus près (mais pas trop) des élections, sans trop se soucier des nuisances et en contant sur l’extraordinaire capacité d’oubli du citoyen lambda.
    Elections, élections, quand tu nous tient !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité