Actualité générale.ActualitésEconomie

ALES Call Expert : La table ronde tourne au réglement de comptes entre la CGT et la CFDT

Sébastien Migliore, élus à Cendras et membre de l'union locale CGT d'Alès, n'a pas pu rentrer à la sous-préfecture d'Alès. Photo DR/S.Ma
Sébastien Migliore, élus à Cendras et membre de l'union locale CGT d'Alès, n'a pas pu rentrer à la sous-préfecture d'Alès. Photo DR/S.Ma
Sébastien Migliore, élus à Cendras et membre de l'union locale CGT d'Alès, a été prié de rester à l'extérieur de la sous-préfecture d'Alès. Photo DR/S.Ma

Sans surprise, sur le fond, la table ronde qui s'est tenue ce vendredi 14 juin en sous-préfecture d'Alès au sujet de Call-Expert (Lire ici), n'a rien donné de concret. Ah si, le PDG de la société de télémarketing installée à Saint-Christol-lez-Alès, Bertrand Delamarre, absent au débat, serait d'accord pour que ce CE extraordinaire réclamé par les salariés, ait lieu. Il leur aurait même fait savoir par email, "sans toutefois préciser ni la date, ni le lieu. C'est le flou total" a expliqué Stéphanie Mallia, déléguée syndicale CGT et membre du comité d’entreprise.

Rentrer en sous-préfecture, c'est bien là que le problème s'est posé. Alors que les cinq représentants de la CFDT ont pu passer le portillon sans problème, juste après Jean-Michel Suau, vice-président du Conseil général du Gard délégué à l'action sociale et William Dumas, député du Gard, la CGT, elle n'a pu en faire passer que quatre. Sébastien Migliore, normalement prévu à cette table ronde a été prié de rester à l'extérieur. "C'est une honte ! s'est emporté Bernard Vire, secrétaire général de la CGT du bassin d’Alès. On ne fait pas rentrer les gens représentatifs des salariés. Nous avons voté en assemblée générale en réduisant le nombre de personnes comme le souhaitait le sous-préfet et au final, on laisse entrer ceux qui ne représentent rien. On veut voler la parole des salariés. Elle est où la démocratie là ?" A Sébastien Migliore de reprendre : "S'ils ne me laissent pas rentrer, c'est parce qu'ils savent très bien que depuis le mois de novembre, l'union locale de la CGT d'Alès avait demandé d'anticiper sur les difficultés de Call-Expert mais rien n'a été fait." Les quatre représentants de la CGT soutenus par l'ensemble des salariés ont ainsi décidé de ne pas se rendre à la table ronde.

A ce jour, les salariés, sont incertains sur leur avenir, conséquence d'un non renouvellement de contrats avec France Loisirs et Odigéo qui représentent 90% de l'activité de la société. Une nouvelle table ronde devrait se tenir en sous-préfecture d'Alès jeudi prochain en présence cette fois-ci de la direction, tandis que les membres de l'Union locale CGT d'Alès réfléchissent à une action en justice possible pour diffamations à l'encontre des représentants de la CFDT qui les avaient accusé d'avoir “suicidé l’entreprise.” Le conflit (Lire ici) continue....

 

S.Ma

Articles similaires

2 commentaires

  1. Sébastien Migliore est représentant élu du personnel de Call Expert ?
    « Les choses ne sont certainement pas si simples. Au beau milieu de la crise il devient difficile de savoir qui manipule qui ? Et nous, journalistes, qui nous utilise ? » Raphaël MOTTE (Objectif Gard 10 juin 2013)

  2. J’aime bien la phrase : « Les quatre représentants de la CGT soutenus par l’ensemble des salariés ont ainsi décidé de ne pas se rendre à la table ronde. »
    Jusqu’à preuve du contraire il n’y avait même pas une quinzaine de salariés (sur 110 rappelons le) devant la sous-préfecture la plupart syndiqués CGT. Alors dire qu’ils étaient soutenus par l’ensemble des salariés… Ca me fait bien rigoler.
    Précisons également que Sébastien Migliore ne travaille nullement au sein de Call Expert.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité