EconomieEconomie.

DISTINCTION Les fraises de Nîmes obtiennent l’indication géographique protégée (IGP)

DR
DR

 

Bonne nouvelle pour l'économie et l'agriculture Gardoise : les fraises de Nîmes viennent d'obtenir l’indication géographique protégée (IGP) selon la publication au Journal officiel de l’Union Européenne en date du 21 juin 2013.

Les fraises de Nîmes sont cultivées sur 28 communes du département.

L'indication géographique protégée (IGP) est un signe officiel européen d'origine et de qualité qui permet de défendre les noms géographiques et offre une possibilité de déterminer l'origine d'un produit alimentaire quand il tire une partie de sa spécificité de cette origine.

Vous pouvez consulter la publication au Journal officiel de l’Union Européenne ci-après : fraise de Nimes

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

1 commentaire sur “DISTINCTION Les fraises de Nîmes obtiennent l’indication géographique protégée (IGP)”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité